×
google news

Richard Bohringer et Canal + s’expriment face à la polémique

Les internautes ne cessent de réagir depuis mardi via les réseaux sociaux pour dénoncer le choix de Richard et Romane Bohringer pour le scénario Putain de lune , réalisé par Lou Bohringer (fille et petite sœur des deux acteurs) lors d’un concours de courts métrages organisé par Canal +.

Richard Bohringer

Le but du concours « écrire un film non plus pour une, mais pour deux personnalités, qui se connaissent depuis toujours.

Ils ont beau être pères et filles, frères et sœurs…Ils veulent composer à l’écran un duo original, et sans forcément de lien de parenté. » Un jury devait ensuite faire une sélection parmi les différents scénarios reçus et les soumettre à sept familles (duos) du cinéma français (parmi ces duos, on retrouve les de Caunes, les Astier, les Elmaleh, les Girardot mais aussi les Bohringer). Et c’est mardi que Canal+ a annoncé via sa page facebook les choix des différentes personnalités, dont celui de Richard et Romane Bohringer pour Putain de Lune, le scénario écrit par Lou Bohringer.

Face aux nombreuses réactions sur les réseaux sociaux depuis mardi, Canal+ a donc tenté de réagir aujourd’hui via un communiqué pour essayer de calmer la polémique en précisant qu’un premier jury – dont Richard et Romane Bohringer ne faisaient pas partie – avait auparavant fait le tri parmi les 215 scénarios reçus et « la proposition de court-métrage leur étant destinée en tant qu’acteurs, c’est uniquement après sélection par ce jury que Richard et Romane Bohringer ont eux-mêmes choisi le projet de Lou Bohringer, en toute liberté éditoriale et artistique« . Et tout cela doit être vu comme un « clin d’œil dans cette collection consacrée aux enfants de la balle » a précisé la chaîne.

De son côté, Richard Bohringer tente de justifier son choix et celui de sa fille et dit qu’il aurait « choisi ce scénario même s’il n’avait pas été écrit par sa fille » et rappelle « sa participation à des dizaines de courts métrages à titre bénévole pour aider de jeunes réalisateurs« . Aussi « je ne voyais pas pourquoi m’interdire le premier film de Lou, surtout dans une collection où on nous appelle à jouer en famille » a-t-il dit.

Mais ces réponses suffiront-elles à enrayer la polémique ?

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media