×
google news

Eternels : le coup de gueule d’Angelina Jolie

Malgré les censures, le film est bien accueilli dans la plupart des salles obscures de la planète.

Angelina Jolie étrille les censures

Angelina Jolie s’insurge contre les pays bannissant le film phare du Marvel Cinematic Universe, « Eternals », en raison de la présence du premier couple de super-héros ouvertement gay et de leur baiser de la franchise.

Eternels : une scène illégale

La veille de la sortie des « Eternels » aux États-Unis, l’Arabie saoudite, le Koweït et le Qatar ont interdit le film en raison de la partie homosexuelle. L’homosexualité est toujours illégale dans le Golfe. L’année dernière, le film « Onward » de Pixar a été interdit au Koweït, à Oman, au Qatar et en Arabie saoudite, ne serait-ce que pour une simple référence à une relation lesbienne.

Angelina attristée par l’homophobie

« Je ne comprends toujours pas comment nous pouvons vivre dans un monde où il y a encore des gens qui ne veulent pas voir la famille du personnage de Phastos, ni la beauté de sa relation et cet amour », s’agace l’ex-femme de Brad Pitt.

« Que cela rende les gens en colère, qu’ils se sentent menacés, n’approuvent pas ou n’apprécient pas, c’est de l’ignorance », a-t-elle poursuivi.

Pour une scène inscrite dans la prospérité

Le personnage de « Phastos », l’éternel expert en technologie, et son amour avec Ben offrent une représentation inédite du groupe LGBTQI+. Leur histoire est une première dans l’écurie MCU. Zhao a déclaré qu’avoir la chance de raconter ce fil narratif particulier du film avec un personnage gay le rendait encore plus spécial.

Malgré les censures, le film est bien accueilli dans la plupart des salles obscures de la planète. Aux États-Unis, « Eternels » a généré plus de 71 millions de dollars de recettes en à peine trois jours lors de sa première semaine de sortie.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media