×
google news

Formule 1, attentat près du circuit de Jeddah : la course en danger

Un attentat à Djeddah met en danger le Grand Prix de Formule 1 prévu le dimanche 27 mars 2022.

Formule 1, attentat près du circuit de Jeddah : la course en danger

À vingt kilomètres du circuit de Formule 1, une roquette a frappé l’entrepôt d’une compagnie pétrolière et la course, qui doit avoir lieu le dimanche 27 mars 2022, est désormais menacéen, l’attaque est presque certainement de nature terroriste.

Formule 1, une compagnie pétrolière a été victime d’un attentat à Jeddah

Les essais libres de la Formule 1 pour le Grand Prix d’Arabie Saoudite ont eu lieu. La course est la deuxième du championnat du monde 2022.

Les pilotes étaient sur la piste quand soudain un énorme nuage de fumée a été vu au loin. La société concernée est Aramco, partenaire de la Formule 1 et sponsor de l’équipe de course britannique Aston Martin.

La course aura-t-elle lieu le dimanche ?

La course est désormais remise en question, car l’attaque au missile serait d’origine terroriste. Si cette nouvelle se confirme, la Fédération internationale de l’automobile (FIA) pourrait décider d’annuler ou de reporter le Grand Prix de Djeddah.

Qui est derrière l’attentat de Djeddah ?

L’attentat d’aujourd’hui, le 25 mars 2022, n’est pas le premier à se produire à Djeddah. En fait, le 20 mars 2022, il y a eu une autre attaque impliquant des frappes de missiles et de drones.

Dans ce cas également, la cible était la compagnie pétrolière Aramco. Cette première attaque a donné lieu à un incendie qui n’a fait ni morts ni blessés. Le bilan de l’attaque d’aujourd’hui n’est pas encore connu. Les Houthis, un groupe armé yéménite soutenu par l’Iran, seraient à l’origine de cette série d’attentats.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media