×
google news

Bilan F1 : Vettel et Grosjean au top, McLaren et Ferrari dans le dur

Sebastian Vettel

La saison 2013 de Formule 1 s’est achevée dimanche dernier au Brésil par la victoire du quadruple champion du monde Sebastian Vettel.

Ce mardi, notre rédaction vous propose ses tops et ses flops de l’année.

Vettel seul au monde

13 succès en 19 courses, dont 9 consécutives entre le Grand Prix de Belgique et du Brésil, 397 points contre seulement 242 pour son dauphin Fernando Alonso : Sebastian Vettel a réussi une saison exceptionnelle.

Après des premières épreuves assez équilibrées avec le pilote espagnol de Ferrari, le champion allemand n’a laissé que des miettes à ses principaux concurrents pour le titre. Hormis un abandon en Grande-Bretagne, son unique de l’année, le désormais quadruple champion du monde, bien aidé par une Red Bull toujours aussi compétitive, égale ainsi le Français Alain Prost. Pour ses adversaires, il valait mieux que la saison se termine sous peine d’un nouveau cavalier seul.

McLaren hors du coup

Troisième des constructeurs en 2012, l’écurie McLaren a reculé dans la hiérarchie en bouclant 2013 à un modeste cinquième rang, derrière Red Bull, Mercedes, Ferrari et Lotus. Avec un total de 122 points, contre 378 l’année dernière, le constat est accablant pour les Anglais. Cinquième pilote la saison passée, Jenson Button termine neuvième avec 73 petites unités et pour meilleure performance une quatrième place au Grand Prix du Brésil. Que dire alors de son équipier Sergio Perez. Le Mexicain, remplaçant de Lewis Hamilton parti chez Mercedes, n’est que onzième avec 49 points et un cinquième rang en Inde comme plus belle prestation.

Une fin en boulet de canon pour Grosjean

Après un début de saison délicat marqué par de nombreux abandons et deux troisième place à Bahreïn et en Allemagne, Romain Grosjean a réussi des derniers mois très convaincants avec sa Lotus. Troisième en Corée du Sud, au Japon et en Inde, quatrième à Abu Dhabi et surtout deuxième derrière Sebastian Vettel aux Etats-Unis, le pilote français termine au septième rang du championnat du monde avec un total de 132 points. Une année 2013 remarquable pour lui, même si elle aurait pu être encore meilleure sans des premières courses difficiles. Du coup, Lotus, avec aussi le Finlandais Kimi Raïkkönen (5e, 183 pts), finit au pied du podium (315 unités).

Une saison difficile pour Ferrari

Considérer la saison de la Scuderia Ferrari comme un échec alors que l’écurie italienne s’en sort avec une troisième place aux constructeurs grâce au deuxième rang de son pilote n°1 Fernando Alonso peut paraître exagéré. Il n’empêche qu’après avoir fait jeu égal l’année dernière avec Red Bull, l’Espagnol terminant à seulement trois unités de Sebastian Vettel, la différence de niveau était flagrante entre les deux hommes. Malgré deux succès en Chine et en Espagne, il termine… à 155 points de l’Allemand. Un gouffre abyssal. Quant à Ferrari, 400 unités en 2012 mais 354 en 2013, cela reste un ton en-dessous des attentes et Mercedes en profite avec la deuxième place, révélateur des soucis de la marque au cheval cabré.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media