×
google news

Formule 1 : les enjeux avant le dernier Grand Prix

Sebastian Vettel

La saison 2013 de Formule 1 s’achève dimanche par le Grand Prix du Brésil sur le circuit d’Interlagos.

Alors que le quadruple champion du monde Sebastian Vettel vise une neuvième victoire de rang, nous avons trouvé quelques arguments pour vous inciter à regarder la course.

Qui sur le podium final ? Derrière Sebastian Vettel (1er, 372 pts) et Fernando Alonso (2e, 227 pts), deux pilotes vont se battre pour terminer sur la troisième marche du championnat du monde.

Avec 187 unités, Lewis Hamilton (Mercedes) ne devance le Finlandais Kimi Raïkkönen (Lotus) que de quatre points, sauf que celui-ci a mis un terme à sa saison en raison d’une opération au dos. En fait, seul Mark Webber (Red Bull) peut grimper sur le podium. Avant le Grand Prix d’Australie, l’Australien, qui dispute la dernière épreuve de sa carrière en Formule 1, compte un retard de six points. Bien sûr, il devra terminer devant Hamilton pour y croire. Par exemple, une deuxième place associée à une cinquième du Britannique lui permettrait de finir en beauté.

Quelles places pour les Français ? Bien que Romain Grosjean enchaîne les très bonnes performances, avec notamment une deuxième place lors du Grand Prix des Etats-Unis derrière l’intouchable Vettel, le pilote français de l’écurie Lotus ne peut pas espérer mieux que son septième rang actuel (132 pts) puisque Nico Rosberg (Mercedes), son poursuivant, possède une avance de 29 points alors que le vainqueur d’une course n’en marque que 25. Derrière lui, Felipe Massa (Ferrari) compte 106 points. Romain Grosjean terminera donc 7e du championnat du monde des pilotes. Et les autres ? Jean-Eric Vergne (15e, 13 pts) peut espérer grappiller un rang et devancer son équipier de Toro Rosso Daniel Ricciardo (19 pts), mais cela paraît difficile à envisager vu que les meilleurs pilotes prendront les gros points. Jules Bianchi et Charles Pic, zéro pointé, voudront surtout terminer sur une bonne note.

Quelle écurie derrière Red Bull ? Avec 553 points, Red Bull a décroché un nouveau titre de champion du monde des constructeurs. Pour la deuxième place finale, le suspense est à son comble puisque Mercedes (2e, 348 pts), Ferrari (3e, 333 pts) et Lotus (4e, 315 pts) se tiennent dans un mouchoir de poche (33). Autant dire qu’une contre-performance des deux pilotes de Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, et la Scuderia Ferrari de Fernando Alonso et Felipe Massa en profitera. Pour Lotus, le problème réside dans le fait que Romain Grosjean se sente forcément un peu plus seul en l’absence de Kimi Raïkkönen, son remplaçant Nico Hulkenberg étant moins performant. Individuellement, le Français ne peut pas se plaindre de cette situation mais collectivement, l’écurie se trouve plus démunie. Enfin, McLaren (5e, 102 pts) possède 25 points de plus que Force India (6e, 77 pts) pour un accessit non négligeable.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media