×
google news

Formule 1 : les derniers enjeux de la saison

Une semaine après le quatrième titre de champion du monde des pilotes décroché par Sebastian Vettel, le suspense a pris fin alors que se déroule ce dimanche le Grand Prix d’Abu Dhabi (14 heures). Qui terminera deuxième ? Mercedes sera-t-elle la meilleure écurie derrière Red Bull ? Notre rédaction fait le point.

f1 150x150Qui sera le dauphin de Vettel ? Avec 322 points, Sebastian Vettel ne peut plus être rattrapé depuis sa victoire en Inde. Hors des points dimanche dernier, Fernando Alonso (Ferrari) occupe pour le moment la deuxième place avec 207 pts. Mais comme il reste trois courses à disputer et donc 25 points pour le vainqueur de chaque épreuve, le pilote espagnol n’est pas assuré de terminer deuxième du championnat du monde des pilotes. Troisième, le Finlandais Kimi Raïkkönen (Lotus) n’est pointé qu’à 24 unités et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) à 38 points. Respectivement à 59 et 63 points, l’Australien Mark Webber (Red Bull) et l’Allemand Nico Rosberg (Mercedes) semblent trop éloignés pour refaire leur retard.

Que peut espérer Romain Grosjean ? En Inde, le pilote français Romain Grosjean a terminé pour la troisième fois de suite sur la troisième marche du podium, après la Corée du Sud et le Japon. Depuis le début de saison, le chef de file tricolore en Formule 1 a même fini troisième à cinq reprises avec le Grand Prix de Bahreïn et d’Allemagne. Du coup, il occupe la septième place du championnat du monde des pilotes avec un total de 102 points. Avec 42 unités de retard sur Nico Rosberg, sixième, il lui sera très délicat de monter plus haut dans la hiérarchie. Et derrière lui ? Felipe Massa (8e) possède aussi 102 points, alors que Jenson Button (9e, 60 pts) paraît distancé.

Une lutte à trois derrière Red Bull ? Grâce à la saison exceptionnelle de Sebastian Vettel, Red Bull (470 points) peut dormir tranquillement. Pour la deuxième place du championnat du monde des constructeurs, trois écuries vont se battre jusque dans la dernière ligne droite du Grand Prix du Brésil. Avec 313 pts, les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg ne possèdent que quatre petites longueurs d’avance sur les Ferrari de Fernando Alonso et Felipe Massa. Quant à l’équipe Lotus de Romain Grosjean et Kimi Raïkkönen, seuls 28 points les séparent de Mercedes. Autant dire que le suspense durera bien après cette course. Après, McLaren (5e, 93 pts), Force India (6e, 68 pts), Sauber (7e, 45 pts) et Toro Rosso (8e, 32 pts) se contenteront des accessits.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media