×
google news

Emmanuel Macron annonce le remboursement des séances chez le « psy »

Les montants évoqués ne concernent pas un remboursement mais un plafonnement des honoraires de consultations qui seront elles-mêmes prescrites par un médecin généraliste.

Soins mentaux

C’est en clôturant les Assises de la santé mentale que le Président de la République a annoncé mardi 28 septembre des mesures importantes pour faciliter l’accès aux dispositifs de santé mentale. Les consultations de psychologues seront désormais remboursées à partir de 2022.

Cette mesure est actuellement testée dans quatre départements (les Landes, la Haute-Garonne, les Bouches-du-Rhône, et le Morbihan).

Emmanuel Macron annonce le remboursement des séances chez le « psy »

Ce remboursement prendront la forme d’un forfait de 40 € pour la première consultation puis de 30 € pour les consultations suivantes. Ces montants seront remboursés par l’Assurance Maladie et par la mutuelle complémentaire du patient. En plus de cette mesure, Emmanuel Macron a annoncé l’embauche de 800 postes de médecin dans des centres médico-psychologiques. 80 millions d’euros seront investis pour la recherche sur la santé mentale.

Le contexte particulier du remboursement

Cette annonce a été faite alors que les troubles mentaux -et leurs conséquences – font l’objet de plus en plus d’attention. Les sportives Simone Biles et Naomi Osaka ont récemment renoncé à participer à certaines compétitions en donnant comme explication les troubles mentaux dont elles souffraient. Cette prise en charge est aussi l’occasion de prendre en considération le mal-être mental ressentie par la population pendant le confinement.

un remboursement trompe-l’œil ?

Les montants évoqués ne concernent pas un remboursement mais un plafonnement des honoraires de consultations qui seront elles-mêmes prescrites par un médecin généraliste. Le tarif habituel d’une séance chez un psychologue est en moyenne compris entre 50 et 70 €. Certains médecins ont alors indiqué un risque de consultations « au rabais » en en diminuant la durée de moitié pour correspondre à leur tarification habituelle.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media