×
google news

Simone Biles se retire des Jeux olympiques de Tokyo pour des problèmes de santé mentale

Simone Biles, la gymnaste américaine, quintuple championne du monde du concours général, s’est retirée de la finale par équipe de la gymnastique féminine mardi car elle souhaite se concentrer sur ses problèmes de santé mentale. Elle est la plus grande star des Jeux olympiques de Tokyo et la plus grande athlète de l’histoire de ce sport.

Mais c’est bien toute cette pression avec les exigences d’être l’une des athlètes les plus célèbres au monde ; qui l’a fait lutter. À cela s’ajoute le défi d’être coincée dans une bulle de sécurité Covid.

Pourquoi Simone Biles a pris la décision de se retirer de la finale du concours général ?

Simone Biles, âgée de vingt-quatre ans, est considérée comme la plus grande gymnaste de tous les temps. Alors qu’elle s’élève dans les airs, ses compétences s’enchaînent dans un rythme sans effort qui fait paraître l’extraordinaire simple. Comme elle vient de se qualifier pour quatre finales aux Jeux olympiques de Tokyo, elle considérera sa participation au jour le jour. Pour l’instant, elle s’est retirée de la dernière épreuve individuelle du concours général.

Elle avait l’air secouée après avoir flippé, s’être tordue et s’être désistée au saut, incapable de réaliser l’exercice qu’elle avait prévu et qui l’a souvent dominée. Biles a exécuté un Yurchenko avec 2½ vrilles, le diluant en 1½ vrille et trébuchant à la réception. Totalisant un score de 13,766 points, ce qui est extrêmement bas pour Simone.

Cela lui a fait douter de sa santé mentale, ce qui lui a fait prendre la décision de se retirer de l’équipe aux Jeux Olympiques de Tokyo.

La pression d’être la plus grande gymnaste de tous les temps

Dès la fin de l’exhibition, elle est sortie avec le personnel médical et a déclaré qu’elle avait réalisé qu’elle n’était pas dans « le bon état d’esprit« . De retour sur le praticable de compétition, elle a embrassé ses trois coéquipières avant d’annoncer qu’elle se retirait. L’équipe a remporté une médaille d’argent, se classant deuxième derrière l’équipe du ROC.

Pour prendre sa place dans le concours général, ce sera Jade Carey, qui a eu le neuvième meilleur score des qualifications.

Les mots d’explication de Biles sont :

Je sais que ces Jeux Olympiques, je voulais que ce soit pour moi, je suis venue ici, et j’ai eu l’impression de le faire encore pour d’autres personnes. Je suis venue ici et j’ai senti que je le faisais encore pour les autres. Alors ça me fait mal au cœur de savoir que ce que j’aime m’a été en quelque sorte enlevé pour faire plaisir à d’autres personnes. Nous allons prendre les choses au jour le jour et nous verrons ce qui se passe.

 

Biles, la meilleure voltigeuse du monde entier, a déclaré cette semaine qu’elle sentait le « poids du monde sur ses épaules« . Sa capacité à réussir des épreuves si difficiles et audacieuses qu’aucune autre femme ne s’entraîne à faire, à élever ses propres normes personnelles à un niveau si élevé qu’elle en attend beaucoup. Dès qu’elles ne sont pas accomplies, la chute mentale est immédiate ; évidemment pas aidée par toute la situation des covid qui n’a été facile pour personne ; encore plus pour les athlètes qui n’ont pas pu s’entraîner correctement et qui vivent maintenant dans une bulle de restrictions strictes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media