×
google news

La contraception sera gratuite pour les femmes jusqu’à 25 ans

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran annonce sur France 2 que la contraception sera gratuite pour toutes les femmes jusqu'à l'âge de 25 ans.

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran annonce sur France 2 que la contraception sera gratuite pour toutes les femmes jusqu’à l’âge de 25 ans. En fait, cette règle va démarrer à partir du 1er janvier 2022.

La contraception sera gratuite pour les femmes jusqu’à 25 ans

Olivier Véran était l’invité jeudi 9 septembre des « 4 Vérités » de Caroline Roux sur France 2.

Au cours de l’interview, il a voulu annoncer l’élargissement de l’accès gratuit à la contraception pour les femmes jusqu’à 25 ans.

Ce ne sont pas seulement les médicaments qui seront gratuits, mais aussi autres services de santé qui y sont liés. Il a précisé qu’il y aurait « une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception ».

Toutes les contraceptions féminines sont concernées par cette mesure.

Cet élargissement représente « un effort de 21 millions » par an, selon le ministre des Solidarités et de la Santé.

La gratuité de la contraception

Cette formule gratuite pour la contraception était déjà accordée depuis 2013 aux jeunes filles de 15 à 18 ans. Par consequence, heureusement cela a eu des effets positifs.

Le taux de recours à l’IVG (interruption volontaire de grossesse) a nettement baissé depuis. Il est passé de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2012 et 2018.

Depuis août 2020, il est étendu aux moins de 15 ans car, comme l’expliquait le gouvernement fin 2019, « chaque année en France, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans tombent enceintes ». Et « parmi ces grossesses, 770 se terminent par une IVG ».

La barre a été mise à 25 ans car « c’est un âge qui correspond, en termes de vie économique, sociale et de revenus » à « davantage d’autonomie ». « C’est aussi l’âge où l’on va quitter définitivement la complémentaire de santé de son foyer », a ajouté Veran.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media