×
google news

Covid-19 en Île-de-France: le virus est élevé dans les eaux usées

Le niveau du Covid-19 est élevé dans les eaux de l'Île-de-France. La surveillance des eaux de Paris a été mise en place le 5 mars 2020.

Covid-19 en Île-de-France
Covid-19 en Île-de-France

Selon les dernières études, du 16 janvier au 17 mars 2021, le niveau de circulation du Covid-19 est élevé dans les eaux de l’Île-de-France. Dans les secteurs « Seine Amont » et « Paris Seine Morée » la tendance est également à la hausse. Au contraire, la tendance est plutôt stable « Seine Centre ». La surveillance du Coronavirus dans les eaux usées à Paris a été mise en place le 5 mars 2020.

Les études sur le Covid-19 dans les eaux de l’Île-de-France

Depuis plus d’un an, des équipes du réseau Obépine (Observatoire Epidémiologie dans les Eaux usées) traquent le covid-19 grâce aux eaux usées. Le suivi des ces eaux usées, avec d’autres indicateurs, permet d’évaluer précocement le niveau de circulation du virus dans les populations.

Pour les autorités sanitaires, il s’agit d’un indicateur qui contribue à anticiper l’évolution de l’épidémie.

Les analyses de l’Obépine

Mi-mai 2020, le Covid-19 n’était plus détectable dans plusieurs stations d’épuration d’Ile-de-France. Mais, il a commencé à réapparaître au début de l’été dernier. Donc, une centaine d’échantillons d’eau usée est analysée chaque semaine dans les laboratoires d’Eau de Paris.

Chaque année, les chercheurs contrôlent la qualité de l’eau potable à Paris et en région parisienne. Il font environ 350.000 analyses chaque année. Mais depuis mars 2020, ils ont commencé la surveillance des eaux usées de Paris, pour vérifier la présence du virus.

Les laboratoires suivent la dynamique de l’épidémie via les stations d’épuration de l’Île-de-France. Les études ont été confiées à l’Obépine parce qu’il a acquis une certaine compétence sur les virus qui proviennent des selles humaines.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lire aussi

loading...
Contents.media