×
google news

Couvre-feu en Île-de-France: 4000 gendarmes mobilisés

4000 membres de forces de l’ordre seront dans les rues le week-end à Paris. La préfecture de police de Paris a annoncé vendredi 12 mars cette action, qui fait partie des mesures prises contre la pandémie de Covid-19.

Couvre-feu Île-de-France
Couvre-feu Île-de-France

Des milliers de membres de forces de l’ordre seront dans les rues le week-end à Paris et dans la petite couronne. La préfecture de police de Paris, annonce vendredi 12 mars que 4000 personnes feront respecter le couvre-feu en Île-de-France.

Cette action fait partie des mesures prises contre la pandémie de Covid-19.

Le couvre-feu en Île-de-France

La préfecture de police dit que « il demeure d’une particulière importance que tous respectent les gestes barrières ». Les gendarmes porteront leur attention sur les regroupements de personnes qui ne respectant pas les gestes barrières.

L’institution précise que les policiers effectueront de la prévention pour rappeler le respect des mesures sanitaires. En cas de regroupements massifs, la police mettra en œuvre des opérations d’évacuation temporaires d’espaces publics.

La préfecture rappelle enfin que le port du masque est obligatoire et que les rassemblements sont limités à 6 personnes. En outre, le couvre-feu court de 18 heures à 6 heures et ce n’est pas possible de consommer de l’alcool dans plusieurs rues. Le non-respect des consignes expose à une amende de 135 euros.

La stratégie du gouvernement pour freiner le Covid

Le couvre-feu en Île-de-France fait parti partie des dispositions du gouvernement pour freiner le Coronavirus.

Ces dispositions concerneront d’abord les grandes villes, qui sont celles où le risque de contagion est le plus élevé. Le gouvernement ne prévoit pas la fermeture des écoles, parce que les répercussions de cette situation sont très importantes.

La mesure la plus fondamentale est la vaccination. Macron souhaite que le processus de vaccination puisse être accéléré et que le climat plus chaud et plus doux des prochains mois puisse bénéficier à la population avec une diminution de la contagion et moins de facilité à s’infecter.

En attendant, Macron espère qu’à partir de la mi-avril, bon nombre de ces activités interrompues depuis longtemps pourront être reprises. Ces activités incluent le sport, le tourisme, la restauration et la culture.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media