×
google news

Une jeune mariée met fin à son mariage au moment de prononcer ses vœux

Le mariage entre Casey et son fiancé n’ira pas jusqu’au fameux « vous pouvez à présent embrasser la mariée », puisque celle-ci à décider que le mariage se finisse autrement.

Une jeune mariée met fin à son mariage au moment de prononcer ses vœux

Le mariage est une étape très importante de la vie pour les personnes qui décident d’emprunter ce chemin. Il s’agit d’un moment rempli d’émotion où les individus concernés sont enfin sûrs d’avoir trouvé la personne avec qui partager le reste de leur vie.

Et si la célébration d’un tel évènement pour la plupart du temps est une réussite, cela ne sera pas le cas du mariage de la jeune Casey.

Une jeune mariée met fin à son mariage au moment de prononcer ses vœux

Quelques jours avant le mariage, plusieurs membres de la famille de Casey ainsi que des amis proches ont fait le déplacement en Australie où l’évènement devrait avoir lieu. Tout était enfin prêt pour l’évènement. Mais c’est à la veille de l’évènement que Casey découvrira que l’homme qu’elle s’apprêtait à épouser n’était pas la bonne personne comme il prétendait l’être. La future mariée a en effet reçu des captures d’une discussion entre son fiancé et une autre femme, ce qui constituait sans le moindre doute des preuves irréfutables d’infidélité de la part de ce dernier. Cette nouvelle n’a tout de même pas empêché la mariée de se rendre au mariage le lendemain, mais qu’avait-elle dans la tête ?

Des vœux de mariages très particuliers

Le mariage entre Casey et son fiancé n’ira pas jusqu’au fameux « vous pouvez à présent embrasser la mariée », puisque celle-ci à décider que le mariage se finisse autrement. Au moment de lire ses vœux de mariage, il a plu à Casey de lire à la place les messages qu’elle avait reçus la veille. Se voyant piégé et humilié, le fiancé n’a pas eu d’autre choix que celui de quitter les lieux.

Les captures d’écran montraient un certain nombre d’sms que le fiancé de Casey, Alex, avait visiblement envoyé à une autre femme. Certains dataient de quelques mois, d’autres avaient seulement été envoyés quelques jours plus tôt.

« Tu as un corps incroyable, et putain, tu sais comment l’utiliser », pouvait-on lire. « J’aimerais que ma copine ait la moitié de ton savoir-faire ». Ou encore « Je n’arrête pas de penser à L, S, foutue toi » – ce qui est certes plein de non-sens, mais sonne assurément coquin.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media