×
google news

Bénin : le pays vient d’approuver l’avortement sous conditions

Bénin vient d'autoriser l'avortement

Le gouvernement du Bénin a approuvé le décret de loi qui dépénalise l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse. Jusqu’à présent, cet acte était interdit saut aux circonstances exceptionnelles.

Bénin : l’avortement est désormais autorisé

Le Bénin a rejoint la Tunisie, Angola, l’Afrique du Sud et le Cap-Vert, les pays africain à dépénaliser l’interruption volontaire de grossesse.

Désormais, l’avortement volontaire est légalisé. À la demande de la femme, l’avortement sera possible dans les douze premières semaines de grossesse. Jusque-là, seules les grossesses issues d’un viol, d’une relation incestueuse ou en cas de danger pour la vie de la femme pouvaient être légalement avortées.

Après 12 semaines de grossesse, l’avortement n’est plus autorisé.

L’IVG devra assurer sous certaines conditions

Plus de 200 femmes sont mortes chaque année au Bénin en avortant de manière clandestine dans des conditions sanitaires lamentables. C’est pour cette raison que la loi de révision du Code pénal va permettre de sauver un grand nombre de vies chaque année. En tout cas, l’opération doit se pratiquer dans un centre qualifié, et assurer par des médecins habilités. De plus, l’interruption de grossesse nécessite le consentement écrit de la mère et de deux médecins.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com