×
google news

Le Parlement a voté pour la loi interdisant les Thérapies de Conversion

Le Parlement a voté pour la pénalisation des Théories de Conversion.

Le Parlement a voté pour la loi interdisant les Thérapies de Conversion

La proposition de loi LREM visant à l’interdiction des Thérapies de Conversion a été approuvée avec unanimité au Sénat. Pour rappel, ces pratiques visent notamment à imposer l’hétérosexualité aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans.

Le Parlement interdit les Thérapies de Conversion

Tant attendue par les LGBT, la loi interdisant les Thérapies de Conversion a été finalement adoptée. Désormais, personne ne pourra plus déclarer pouvoir guérir les LGBT. Il est à noter que cette loi créée un délit dans le Code pénal, punissant les thérapies de deux ans d’emprisonnement au minimum avec une amende s’élevant entre 30 000 à 45 000 euros.

Le gouvernement apportera son soutien aux entités concernées

Les Théories de Conversion sont une pratique illégale, mais la base juridique n’était pas assez solide. Ainsi, elle se présente sous différentes manières, dont les violences, les tortures physiques et psychologiques, les harcèlements et les autres exercices illégaux de la médecine. Après l’adoption de la loi, le gouvernement a affirmé apporter son soutien. Ainsi, les pratiquants pourront facilement se retrouver en prison.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

amies à Paris
Société

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

17 juin 2022
Alors que les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19 s'allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s'offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les…
Contents.media