×
google news

Grèce, Turquie et Albanie: les incendies continuent de faire des ravages

Malheureusement, les incendies et les flammes continuent à provoquer des catastrophes et à détruire les magnifiques paysages de Grèce, Turquie et Albanie.

turquie incendie

Malheureusement, les incendies et les flammes continuent à provoquer des catastrophes et à détruire les magnifiques paysages de Grèce, Turquie et Albanie.

Grèce, Turquie et Albanie: les incendies continuent de faire des ravages

Les températures record en Turquie ont atteint 50 degrés pour la deuxième fois en un mois.

Ces températures élevées ont produit de nombreux incendies et flammes qui ont dévasté les paysages.

L’Europe du Sud subit de violents incendies depuis des jours.

La Grèce

En Grèce, en particulier au nord d’Athènes, 300 personnes ont été évacuées.

Toujours en Grèce, mais plus au sud, il y a eu près de 80 feux mardi, dont 40 encore actifs, selon le ministre à la Protection civile. Il a declaré que « Nous faisons face à des conditions extrêmes avec des températures autour de 45 °C en Attique ».

La semaine dernière le mont Penteli, qui est une des trois collines qui encadrent Athènes, a été dévasté par un incendie. Mais mardi, c’était la deuxième colline à être en feu: le mont Parnès.

Trois villages situés près des collines ont été évacués. « C’est une tragédie. Mais heureusement, la vie d’aucune personne n’est en danger », a affirmé le maire du chef-lieu, Acharnon.

En Turquie

Malheureusement, les feux en Turquie ont fait huit morts.

Les flammes se rapprochent d’une centrale thermique à Milas, qui est dans le Sud. Le feu n’était pas contrôlé et a dépassé « le point critique », selon le maire de la commune. Dans une vidéo qu’il a partagée sur Twitter, il a alarmé: « Si nous ne pouvons arrêter l’incendie par une intervention aérienne (…), il se dirigera vers la centrale thermique. La situation est très sérieuse.

Les températures record en Turquie ont atteint 50 degrés pour la deuxième fois en un mois, a indiqué l’Agence spatiale européenne (ESA). Selon les explications de la Nasa, ces températures sont celles que l’on ressentirait si l’on touchait le sol à un endroit donné.

En plus, une autre mauvaise conséquence est une augmentation record de la consommation d’électricité, en raison des températures élevées. Cela a donné lieu à des coupures de courant dans les grandes villes comme Ankara et Istanbul.

Enfin, en Albanie, un homme de 64 ans a été tué dans un feu de forêt dans la région de Gjirokastrale. Mardi soir dans le pays, au total, neuf foyers étaient actifs

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media