×
google news

Joe Biden, les 17 mesures qui annulent l’héritage de Donald Trump

Après la cérémonie d’inauguration et le serment, Joe Biden a signé 17 ordres exécutifs qui annuleront une grande partie de l’héritage de Donald Trump.

Joe Biden mesures
Joe Biden mesures

La cérémonie d’inauguration au cours de laquelle Joe Biden a prêté serment en tant que 46e président des États-Unis d’Amérique a eu lieu le mercredi 20 janvier après-midi.

L’événement ne s’est pas déroulé selon les somptueux canons traditionnels qui, depuis des décennies, caractérisent l’installation d’un nouveau président américain.

La pandémie causée par le coronavirus, en effet, elle a empêché la population d’assister en personne à la cérémonie alors que les menaces adressées aux représentants de la nouvelle administration suite à l’assaut du Congrès du 6 janvier ont rendu indispensable le renforcement de la surveillance et de la sécurité à l’occasion de l’implantation.

Toutefois, les nouveautés relatives à la cérémonie d’inauguration ne concernent pas seulement les aspects organisationnels. Le président démocrate Joe Biden, en effet, a tenu sa promesse et a signé 17 ordres exécutifs dès les premières heures de sa présidence.

Les initiatives dans le domaine de l’immigration

En ce qui concerne l’immigration, l’administration Biden a décidé d’arrêter la construction du mur à la frontière sud entre les États-Unis et le Mexique. Le projet, fortement voulu par Trump, a actuellement comporté la réalisation de plus de 400 milles de mur de frontière. La construction sera donc immédiatement annulée, mais le nouveau gouvernement devra examiner attentivement les contrats actifs et déterminer comment rediriger l’argent destiné à l’initiative. En effet, jusqu’à présent, 15 milliards de dollars des contribuables ont été alloués à la création de plus de 700 miles de mur frontalier.

Une autre nouveauté en matière d’immigration est l’abolition de ce que l’on appelle le Muslim travel ban, par lequel Donald Trump a interdit aux musulmans de voyager et de se déplacer dans les terreaux américains. Cependant, en révoquant la loi Muslim Travel ban’, l’administration Biden a garanti à la population américaine d’améliorer le dépistage des visiteurs et de renforcer le partage des informations avec les gouvernements étrangers.

Joe Binden a également annulé les démarches juridiques entreprises par Donald Trump qui excluent du recensement américain tous les immigrants non munis de papiers mais résidant aux États-Unis.

La lutte contre le coronavirus de l’administration Biden

Le nouveau gouvernement dirigé par Joe Biden a annoncé l’adoption de nouvelles mesures plus strictes pour lutter contre la propagation de la pandémie causée par le coronavirus. L’usage obligatoire du masque et le respect de l’espacement social dans tous les bâtiments fédéraux, sur les terrains fédéraux et par tous les employés et entrepreneurs fédéraux a été introduit.

Dans ce cadre, pour renforcer la coordination au niveau fédéral, le président démocrate rétablira la Directorate for Global Health Security and Biodefence, voulue par Obama et annulée par Trump, et introduira le coordinateur principal qui mettra Biden directement au courant de la campagne de vaccination et de la distribution des équipements de protection individuelle.

En raison de la crise économique provoquée par l’urgence sanitaire, En outre, la nouvelle administration prolongera certaines initiatives déjà prises par l’administration précédente, telles que l’extension du moratoire sur les saisies ou l’extension de la suspension prévue pour le paiement des prêts étudiants fédéraux.

L’Organisation mondiale de la santé et l’Accord de Paris

Joe Biden a également déclaré vouloir réintégrer les États-Unis dans les commissions relatives à l’Organisation Mondiale de la Santé et à l’Accord sur le Climat de Paris. En effet, le président Trump a quitté l’OMS en 2020 après avoir été accusé d’incompétence face à la gestion de la pandémie de coronavirus. À cet égard, Jeff Zients, qui coordonnera le groupe d’experts créé pour lutter contre le virus, a assuré que les plus grands experts en maladies infectieuses du National Institute of Helath, parmi lesquels sera présent le Dr Anthony Fauci, Ils prononceront un discours à l’OMS le jeudi 21 janvier.

Le retrait des États-Unis de l’accord sur le climat de Paris, Au lieu de cela, il a été décidé par Trump en signe de protestation contre les sommes importantes que le pays faisait don pour financer une grande partie du programme visant à réduire les émissions mondiales de combustibles fossiles tandis que d’autres pays, comme la Chine, étaient moins impliqués économiquement dans le projet.

Autres commandes signées par Joe Biden

D’autres mesures, parmi les 17 ordres exécutifs signés par Joe Biden, concernent la décision de dissoudre la Commission anti-éveil de 1776 et de révoquer toutes les conditions posées par le président sortant concernant l’oléoduc et le gazoduc Keystone XL.

En particulier, les 18 membres de la Commission de 1776, récemment créée par Donald Trump, ont pour objectif d’écrire un rapport sur les «principes fondamentaux de la fondation américaine». La Commission a été voulue par l’ex-président à la suite des manifestations de Black Lives Matter et servait d’instrument de restructuration de l’appareil scolaire, accusé de fomenter «les révoltes et le chaos de gauche, issus de décennies d’endoctrinement de gauche dans les écoles américaines».

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media