×
google news

1 500 euros pour l’achat d’un vélo électrique au lieu d’une vieille voiture

En France, l'État offrira 1 500 euros à ceux qui décident d'acheter un vélo électrique à la place de leur vieille voiture.

En France, où le Pass sanitaire est devenu obligatoire, l’État offrira 1 500 euros à ceux qui décident d’acheter un vélo électrique à la place de leur vieille voiture. L’Assemblée nationale a approuvé un ensemble de règlements visant à lutter contre la pollution et le changement climatique.

Les voyages en avion seront interdits quand vous pourrez choisir le train. Dans les cantines scolaires, il y aura moins de viande et des menus végétariens.

L’État offre 1 500 euros à toute personne qui achète un vélo électrique

La France a pris très au sérieux la lutte contre le changement climatique. Le Parlement a adopté une législation visant à réduire la pollution atmosphérique, en commençant par la consommation de combustibles fossiles. L’État offrira une contribution de 1 500 euros à toute personne qui décide d’acheter un vélo électrique au lieu d’une vieille voiture.

Un montant supplémentaire de 1 000 euros sera versé à ceux qui achètent un vélo cargo. La mesure a été décidée « pour promouvoir l’utilisation du vélo électrique comme alternative au véhicule individuel et encourager le passage à des moyens de transport durables, notamment dans les zones urbaines et ses banlieues », comme l’ont expliqué les ministres de l’économie et des transports du gouvernement Macron. Ils ont ajouté que les particuliers, les collectivités locales, les associations ou les professionnels qui ont l’intention de choisir des solutions de transport respectueuses de l’environnement pourront accéder à la contribution.

France : interdiction de voyager en avion si on peut voyager en train

La loi sur le climat et la résilience a été approuvée par l’Assemblée nationale après un débat. La loi prévoit l’interdiction totale du transport aérien si vous avez la possibilité de voyager en train. En matière de consommation, la législation française interdit la publicité pour les carburants fossiles et, à partir de 2028, celle pour les véhicules polluants. À partir de 2025, les emballages alimentaires en polystyrène à usage unique seront également interdits.

Les grandes chaînes de supermarchés seront obligées de consacrer au moins 20 % de leur surface de vente à la vente de produits en vrac. À partir de 2028, il sera également interdit de louer des logements dont les coûts énergétiques sont élevés.

France : menus végétariens et moins de viande dans les cantines

Afin de lutter contre la pollution, la consommation de viande dans les cantines scolaires sera limitée et un menu végétarien sera obligatoire un jour par semaine. Dans certaines villes, une option végétarienne quotidienne sera proposée. À partir de 2024, au moins 60 % de la viande et du poisson figurant sur les menus devront être de qualité. 20% des produits alimentaires doivent être d’origine biologique. Les organisations environnementales, comme Greenpeace, et certains parlementaires de gauche ont critiqué la loi, accusant Macron de « manquer d’ambition » parce que les dates sont trop tardives. Céleste Duriez, représentant de l’ONG Réseau Action Climat, a déclaré que la loi « ne nous permet pas d’atteindre nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media