×
google news

Paris, protestations du personnel médical : une infirmière arrêtée

Partager sur Facebook

Polémique autour de l’arrestation d’une infirmière en blouse blanche: une femme a été traînée par les cheveux lors de manifestations de professionnels de la santé à Paris.

protestations personnel médical
Paris, protestations du personnel médical

Après l’Italie, c’est au tour de la France : même à Paris, il y a eu des protestations de médecins et d’infirmières. Alors que Macron fait de son pays une « zone verte », Français les agents de santé réclament plus de reconnaissance, de meilleurs salaires et plus d’investissements dans la santé publique.

Bien que le système hospitalier du pays soit considéré comme l’un des meilleurs au monde, il a eu du mal à gérer l’urgence du Coronavirus, qui a fait jusqu’à présent 30 000 morts en France. Le mardi 16 juin, des affrontements ont eu lieu avec la police lors de manifestations de travailleurs de la santé. Les images montrent des policiers en tenue antiémeute et des manifestants masqués. En plus des bombes fumigènes, des barricades ont été incendiées. À ce moment-là, la protestation a dégénéré.

Polémique autour de la vidéo d’une infirmière en manteau blanc, traînée par les cheveux et arrêtée par la police pendant les manifestations. La fille a posté la vidéo sur les réseaux sociaux, dénonçant l’incident.

Paris, protestations du personnel médical

La vidéo de l’arrestation violente de l’infirmière a déjà recueilli deux millions de vues sur les réseaux sociaux. Les images montrent des agents en tenue antiémeute bloquant la femme au sol, puis la traînant violemment.

Sur Twitter, sa fille a écrit: « Cette femme est ma mère. Elle a 50 ans, elle est infirmière, elle a travaillé entre 12 et 14 heures par jour pendant trois mois. Il avait le Covid-19. Il a montré pourquoi ils réévaluent son salaire, afin qu’ils puissent reconnaître son travail.

C’est asthmatique. Il avait un manteau. Il fait 1,55 mètre de haut. Quelques heures après son arrestation, un rassemblement a été organisé devant le poste de police où la femme était détenue. Beaucoup se sont manifestés pour demander la libération de l’infirmière Farida. La même demande est venue du leader de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon.

Réponse de la police

Au célèbre journal Français Le Figaro, des sources policières ont rapporté que l’infirmière avait été arrêtée pour avoir « lancé des balles sur la police ». Certaines vidéos, déjà partagées sur les réseaux sociaux, en seraient la preuve. A Paris, mardi 16 juin, environ 1800 personnes étaient présentes sur l’esplanade des Invalides. La manifestation pacifique a ensuite dégénéré en affrontements avec la police : 32 arrestations.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.