×

Poignardée à Paris, un mort et deux blessés à Villejuif : l’agresseur a été tué

Partager sur Facebook

Un coup de couteau très récent à Villejuif, juste à l'extérieur de Paris. L'agresseur aurait crié "Allah Akbar" : il a ensuite été tué par la police.

Poignardée à Paris

Poignardée à Paris, trois personnes ont été attaquées dans la banlieue de la capitale, impliquées dans une agression à l’arme blanche dans les rues de Villejuif (une ville d’environ 50 000 habitants située en Ile de France). Selon les premiers rapports divulgués par des sources locales, un homme aurait tenté de poignarder des passants (choisis au hasard) à l’intérieur du parc des Hauts Bruyères. L’un des blessés est décédé à l’hôpital

L’agresseur a été tué par des policiers, qui ont ouvert le feu. Avant de frapper, il aurait crié « Allah Akbar« . Selon certaines sources non encore confirmées, il portait une djellaba, une robe traditionnelle d’Afrique du Nord.

Paris, poignardage à Villejuif

Il reste encore à reconstituer la dynamique exacte de l’attaque, qui est terminée par une fusillade au cours de laquelle l’homme armé d’un couteau a été atteint par au moins trois balles et donc tué.

Les motifs de ce geste fou restent pour l’instant inconnus. Cela fait un peu plus d’un an qu’un fan de Manchester United a poignardé un chauffeur de taxi dans les rues de Paris après la défaite du PSG contre l’équipe britannique lors du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions 2018. Au début, l’attaquant a menacé la seule femme du groupe de supporters. Lorsque le garçon est intervenu pour sa défense, il a été gravement blessé.

Le bilan de l’attentat, qui remonte à mai 2018, où un homme a poignardé des passants à quelques pas du centre de l’Opéra de Paris, au cri d' »Allah Akbar », est au lieu d’un mort et de quatre blessés. Le même cri et les mêmes mots ont été prononcés par l’assaillant qui, en août de la même année, a attaqué des passants à Trappes, à l’ouest de la capitale française.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche