×
google news

Une œuvre de Banksy vendue pour soutenir la lutte contre le Covid-19

Banksy a réalisé une toile pour célébrer le travail des personnels de santé contre le Covid-19. L'ouevre a été vendue pour 20 millions d'euros. 

Bansky Covid-19
Bansky Covid-19

Game Changer, la toile que Banksy a réalisé pour célébrer la lutte des personnels de santé contre le Covid-19, représente un petit garçon qui joue avec une poupée d’infirmière, habillée comme un super-héros. Banksy a offert cette toile à l’hôpital de Southampton, en Angleterre.

L’œuvre, initialement estimée entre 2,9 et 4 millions d’euros, a été adjugée chez Christie’s plus de quatre fois plus cher, pour attendre la chiffre de 20 millions d’euros.

Les commentaires à l’œuvre de Banksy contre le Covid-19

Le co-président de « Keep our NHS public » a remercié Banksy pour la toile. Il a défini l’ouvre comme une déclaration très puissante d’admiration pour le travail accompli par le NHS. La toile a été mises aux enchères pour les organismes caritatifs du NHS. Il utiliseront l’argent recueilli pour des constructions et des équipements médicaux nécessaires.

Ces organismes ont besoin de fonds privés parce qu’il y a de sous-financement public. En effet, à l’heure actuelle, il y a quelque chose comme un déficit de 35 milliards de livres dans le budget.

Le principal syndicat d’infirmiers a donc remercié Banksy pour son geste. Mais ce n’est pas un artiste qui peut répondre aux besoins de la santé publique. Les enchères pour la toile de Banksy ne vont pas résoudre tous les problèmes. Seulement le gouvernement peut augmenter les salaires ou améliorer les équipements médicaux. Même si le geste de Banksy est très important, il est aussi presque inutile face aux problèmes du système de santé publique anglais.

Les mesures du gouvernement

Au début de mars 2021, le gouvernement anglais a proposé une augmentation générale de 1% pour les salariés du NHS, le service de santé publique. Une proposition vue comme une injure par les principaux concernés. Boris Johnson avait dit qu’il ne pouvait pas faire mieux. Donc les syndicats ont répondu en brandissent la menace d’une grève.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media