×
google news

« Terminal »: Canal+ renoue avec sitcom

« CANAL+ – LUNDI 22 À 21 H 10 – SÉRIE
« Je n’ai rien fait ! » « Moi non plus ! » « Je n’ai rien compris ! » « Moi non plus ! ». Pas une seule personne de Flywingz, une compagnie aérienne (extrêmement) économique, pour sauver l’autre dans l’humour décalé de Terminal, une sitcom labellisée « Jamel ». C’est ainsi que la présente la chaîne à péage. Grâce à des gradins pivotants, qui peuvent se tourner vers différents décors, la sitcom est conçue comme un retour aux fondamentaux pour Jamel Debbouze, le gamin rebelle du stand-up français, qui fut le héros de la première sitcom de la création originale de Canal+, H.
Terminal continue dans la lignée de l’énergie exubérante, la façon de créer des personnages en deux scènes, trois expressions et quelques tics de langage, ainsi qu’un premier degré très 1990s, pas subtil mais redoutablement efficace. La salle des scénards – surchargée, comme en témoigne le nombre de scénaristes et de co-créateurs crédités aux génériques – a bien rangé l’humour sexiste de la sitcom dans l’armoire blanche, laissant place à des personnages féminins plus affirmés, même si les hommes, avec Ramzy à la tête, cherchent toujours à être sous le feu des projecteurs. Bérangère McNeese, l’actrice de la bande au style le moins « comique », tient bien face à ça avec une force impressionnante.
Des hôtesses et stewards excentriques »/

La série « Terminal », créée par Azedine Bendjilali, Giulio Callegari, Andréas Georgiou, Xavier Lacaille, Paul Mirabel et Angela Soupe, met en scène un pilote obtenant sa licence dans une surprise de Kinder et une copilote nouvellement embauchée dont l’incompétence est dissimulée derrière un sérieux impeccable. Leur environnement, qui consiste en une équipe hétéroclite de stewards et d’hôtesses excentriques, comprend des acteurs comiques tels que Camille Chamoux, Alexandra Roth et Tristan Lopin, et des invités spéciales comme Camille Cottin et Manu Payet.

Ce n’est pas un exploit de résister au tourbillon de rires généré par cette série, l’atmosphère aéroportuaire offrant suffisamment de crises pour alimenter les sketchs avec peu d’effort. Le public s’amuse autant que nous, et la série s’est bien maintenue au cours de ses douze épisodes, malgré une baisse d’intensité en fin de saison et des personnages qui finissent par être un peu superficiels.

Malgré l’évidente confiance placée en « Terminal » par Canal+, même si elle se situe un cran au-dessus de l’offre habituelle de comédie française, la série est encore loin d’établir un véritable phénomène de société, ou même, plus simplement, de justifier l’arrivée d’une deuxième saison.

« Terminal », avec Ramzy Bédia, Camille Chamoux, Tristan Lopin, Bérangère McNeese, diffusé à partir du 22 avril sur Canal+ à 21h10 tous les lundis, avec un total de 12 épisodes de 26 minutes chacun. Disponible à la demande sur MyCanal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi