×
google news

« 12 spectacles à réserver en mai »

Dans le mois de mai, l’on profitera de l’œuvre exceptionnelle d’Albéric Magnard, l’opéra Guercœur. Il y aura aussi des pièces inspirées de l’amour et de ses défis par Joël Pommerat, des représentations de Shakespeare dans le château de Vincennes, sans oublier l’autodérision agaçante de Guillermo Guiz… Les opportunités de divertissement ne manqueront pas.

Opéra
« Guercœur » : une renaissance
L’Opéra du Rhin, dirigée par Alain Perroux, offre une représentation de l’opéra rare, Guercœur, d’Albéric Magnard (1865-1914). Cette prestigieuse œuvre d’art n’a pas été jouée depuis sa première représentation en 1931 à l’Opéra de Paris. Magnard, un artiste engagé, féministe et dreyfusard et héros patriotique, est mort en défendant son pays contre l’armée allemande qui a brûlé sa maison détruisant des manuscrits précieux, y compris Guercœur. Heureusement, son ami, le compositeur Guy Ropartz, a réussi à les restaurer.

Dirigé par le chef de l’Orchestre symphonique de Strasbourg, Ingo Metzmacher, l’orchestre fera briller ce chef-d’œuvre entre la musique française et le wagnérisme. La mise en scène est confiée à l’habile Christof Loy. L’on attend avec impatience Stéphane Degout dans le rôle principal, aux côtés de Gisèle (Antoinette Dennefeld), son ami Heurtal (Julien Henric) et un ensemble d’allégories, parmi lesquelles figurent Eugénie Joneau qui représente la Bonté et Catherine Hunold qui joue la Vérité.
L’Opéra du Rhin à Strasbourg tiendra jusqu’au 7 mai.

« L’Olympiade des Olympiades » : un spectacle qui voit le sport se mélanger à la musique.

Les frère et sœur, Jean-Christophe et Nathalie Spinosi, ont fait usage des partitions de Vivaldi et d’autres compositeurs, qui ont été également inspirés par le livret de Métastase, pour créer un pasticcio baroque en deux actes. Le danseur et chorégraphe Eric Oberdorff a assuré la mise en scène, combinant des éléments de hip-hop. Le spectacle, appelé L’Olympiade des Olympiades, fusionne l’opéra et le sport, diffusant des messages d’amour, de sacrifice, de loyauté, et d’auto-dépassement, bien que d’autres thèmes moins positifs soient également abordés, comme la fraude, les mariages forcés, le patriarcat et la marchandisation des femmes.

La scène sera équipée d’une piste d’athlétisme et une vidéo montrera le voyage d’une flamme olympique à travers la ville. Les musiciens de l’Ensemble Matheus, du Chœur de l’Opéra de Nice et de l’Orchestre philharmonique de Nice, ainsi que les danseurs du Ballet Nice Méditerranée et sept solistes, combineront le chant, la musique, la danse, le théâtre et la création numérique pour créer une expérience immersive pour tous les spectateurs.

Le spectacle aura lieu à l’Opéra de Nice, dans les Alpes-Maritimes, du 30 avril au 4 mai. Plus de détails peuvent être trouvés dans la section réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1385
Culture

Cannes 2024: Crista Alfaiate, Radieuse Saudade

23 mai 2024
SÉLECTION OFFICIELLE - EN LICE Le film s'éclaire enfin lorsque l'on voit apparaître Molly, à mi-chemin de la progression captivante de Grand Tour, une création de Miguel Gomes (en lice…
example 1359
Culture

« Cannes 2024: Comédie Aigre-Douce de Fleifel »

23 mai 2024
"QUINZAINE DES RÉALISATEURS Issu d'une naissance à Dubaï, éduqué dans un camp au Liban, résidant au Danemark, formé en Angleterre et passé par la Cinéfondation de Cannes; le Palestinien Mahdi…