×
google news

Coronavirus, les prévisions de l’OMS : « Le pire reste à venir »

Partager sur Facebook

Le directeur général de l’OMS Ghebreyesus a déclaré qu’un monde divisé aide le Coronavirus à se répandre et que le pire reste à venir.

Coronavirus OMS
Coronavirus, les prévisions de l’OMS

« Le pire est à venir. Je suis désolé de le dire, mais avec cet environnement et dans ces conditions, nous craignons le pire. Un monde divisé aide le Coronavirus à se répandre » : avec ces mots le directeur général de l’OMS Tedros Ghebreyesus a exprimé son point de vue sur l’évolution de la pandémie au cours du discours habituel avec les journalistes. Selon Ghebreyesus, en effet, même à la lumière des nombreux foyers apparus en Europe, l’urgence sanitaire croît au niveau global : les prévisions.

Coronavirus, les prévisions de l’OMS

Le directeur général a expliqué dans son intervention comment le Coronavirus a trouvé le chemin ouvert justement grâce au manque de collaboration sanitaire entre les différents pays du monde : « Dès le début, nous avons dit de mettre en quarantaine la politisation de la pandémie et de rester unis parce que le virus est rapide et tue et peut exploiter les divisions entre nous. Notre message ne concerne aucun pays en particulier, mais concerne le monde entier« .

Ghebreyesus a ensuite confirmé les soupçons de nombreux experts, à savoir que le coronavirus nous accompagnera encore longtemps et qu’il modifiera sensiblement nos habitudes de vie : « La nouvelle normalité sera de vivre avec le virus. Dans les prochains mois, nous aurons besoin d’encore plus de résilience, de patience et de générosité. […] Au niveau mondial, la pandémie s’accroît« .

Il y a six mois, les premiers cas

Dans le brefing, il a finalement été rappelé que six mois se sont écoulés depuis les premiers cas de coronavirus détectés en Chine.

Une donnée qui, à le voir avec les yeux d’aujourd’hui, fait comprendre combien de choses ont changé en si peu de temps : « Demain cela fait six mois que l’OMS a reçu les premières nouvelles de foyers de pneumonie de cause inconnue en Chine. Cet anniversaire coïncide avec la réalisation des 10 millions de cas de Covid-19 dans le monde. Au cours des six derniers mois, l’OMS et ses partenaires ont travaillé sans relâche pour aider tous les pays à se préparer et à répondre au nouveau virus. Il y a six mois, aucun d’entre nous n’aurait pu imaginer à quel point notre vie allait être bouleversée.La pandémie a fait ressortir le meilleur et le pire de l’humanité« .

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.