×

Grippe : carte épidémique et précautions à prendre

Carte de la grippe, mars 2015
Carte de la grippe, mars 2015

Le plus gros de l’hiver est passé, la grippe a touché la France plus fort que d’habitude, la faute notamment à un vaccin pas tout à fait adapté.

Même si le plus dur est passé (avec un pic épidémique la semaine du 2 février) , il subsiste de nombreux cas et tout n’est pas terminé en France métropolitaine : le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation est estimé à 279 cas pour 100 000 habitants, soit 180 000 nouveaux cas, ce qui est encore au-dessus du seuil épidémique (138 cas pour 100 000 habitants). L’incidence des syndromes grippaux est en baisse depuis 4 semaines.

Vous pouvez visualiser ces données sur la carte ci-dessous:

Carte de la grippe, mars 2015

Définition de la grippe

« La grippe est une maladie infectieuse et contagieuse, due aux Myxovirus influenzae A, B et C, évoluant sous la forme de grandes pandémies entrecoupées de petites épidémies saisonnières localisées et dont la gravité varie en fonction de l’épidémiologie.» (http://www.caducee.net)

Épidémiologie

La grippe est l’une des maladies connues les plus anciennes. Elle se manifeste sous deux formes :

  • des épidémies saisonnières qui ont lieu dans l’hémisphère nord entre septembre et avril, et dans l’hémisphère sud entre avril et octobre. Selon l’OMS, elles causent chaque année entre 3 et 5 millions de cas graves, et entre 250 000 et 500 000 décès. En France métropolitaine, l’épidémie démarre souvent fin décembre – début janvier et dure en moyenne 9 semaines. Et sur la base des données historiques des épidémies grippales depuis 1984, le réseau Sentinelles estime qu’entre 700 000 et 4,6 millions de personnes consultent pour un syndrome de grippe lors d’une épidémie saisonnière (soit 2,4 millions en moyenne). Ainsi du fait du grand nombre de personnes atteintes chaque année et des complications parfois fatales de la maladie, la grippe constitue une problématique majeure de santé publique.
  • des pandémies ou épidémies mondiales: ainsi une pandémie grippale est une épidémie de grippe due à de nouveaux virus grippaux et qui se répand rapidement partout dans le monde. Ces virus sont comparables aux virus grippaux mais peuvent avoir des conséquences beaucoup plus graves et toucher des personnes différentes de celles de la grippe saisonnière.

Les pandémies recensées sont la «grippe espagnole» en 1918 (virus A(H1N1)), la «grippe asiatique» en 1957-1958 (virus A (H2N2)), puis en 1968-1969 la «grippe de Hong-Kong» (virus A(H3N2)). En juin 2009, une nouvelle pandémie a été déclarée, due à un nouveau virus grippal A (H1N1).

Le virus de la grippe

La grippe (ou influenza) est donc une maladie due à un virus (et non une bactérie) qui s’attaque au système respiratoire. Ce type de virus évolue en permanence et on peut donc avoir une nouvelle grippe chaque année. C’est pourquoi les vaccins doivent être renouvelés tous les ans pour s’adapter aux nouvelles variantes du virus.

On compte trois types de virus de la grippe dont chacun regroupe plusieurs souches:

  • Le virus de type A est le plus dangereux, car il se transforme en très peu de temps, ce qui le rend d’autant plus difficile à combattre. En effet, l’organisme doit bâtir une réponse immunitaire propre à chaque nouvelle souche d’influenza en circulation. Il est à l’origine de plusieurs pandémies meurtrières. La grippe aviaire est également un virus de type A qui atteint les oiseaux: d’abattage (poulets, dindons, cailles), sauvages (oies, canards) ou domestiques.
  • Le virus de type B est généralement moins grave. Il n’entraîne que des épidémies localisées, car il est moins sujet aux mutations que le virus de type A.
  • Le virus de type C également moins sujet aux mutations provoque des symptômes comparables à ceux d’un simple rhume

Les virus de type A et B sont responsables des épidémies grippales annuelles, mais seuls les virus de type A sont à l’origine des pandémies grippales.

L’origine du mot grippe

Le mot «grippe» viendrait de l’allemand «greifen» signifiant «saisir». les malades étant « saisis brutalement» par la grippe, la langue française aurait donc retenu cet aspect pour la nommer.
Au XV et XVI siècle, la grippe était appelée «coqueluche», «tac», «horion», «dando». Au XVIII siècle, Louis XV baptisa la maladie «folette». Le terme de grippe est apparu en 1743 et s’est imposé dans les années 1830.

Les symptômes

La grippe se manifeste le plus souvent comme une infection respiratoire aiguë. La période d’incubation est de 1 à 3 jours et les symptômes apparaissent en général soudainement.

Parmi ces symptômes on retrouve, la fièvre, la fatigue, une toux sèche, des maux de gorge, un écoulement nasal, des courbatures, des maux de tête et un malaise général et ils disparaissent en 1 à 2 semaines.

Plusieurs virus différents de celui de la grippe peuvent causer les mêmes symptômes, il est donc difficile de poser un diagnostic sûr de la grippe mais les symptômes sont généralement plus intenses et prolongés lorsque le virus grippal est en cause. La grippe peut parfois être qualifiée de «compliquée», quand des symptômes plus graves apparaissent. Les complications peuvent être causées par le virus de la grippe, ou par des surinfections bactériennes. Lors des épidémies saisonnières, les grippes compliquées touchent essentiellement les personnes âgées et les personnes fragilisées par une maladie chronique

La surveillance en France

Les virus de la grippe sont variables, imprévisibles et se déplacent très rapidement.
C’est pourquoi de nombreux organismes de surveillance ont été mis en place par les autorités sanitaires nationales et internationales afin de surveiller et étudier les virus de la grippe.
Parmi eux, on retrouve : l‘Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les Centres Mondiaux de la Grippe (CMG), les Centres Nationaux de Référence de la Grippe (CNRG), l’European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC), l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), Le Réseau Sentinelles de l’INSERM / France et les Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe (GROG)

La prévention

La grippe étant une maladie très contagieuse, pour se protéger en période de propagation du virus, il est important de respecter des règles d’hygiène et de bon sens :

  • mettre la main devant la bouche quand on tousse
  • se couvrir le nez et la bouche lorsque l’on éternue
  • bien se laver les mains
  • limiter au maximum les contacts (serrement de mains, embrassade, …) et porter des gants pour tenir les barres dans les transports en commun.
  • protéger les plus faibles et les plus fragiles (les bébés, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ou malades)

Les traitements

Le traitement contre la grippe est un traitement contre les symptômes: médicaments contre la fièvre, anti-douleurs, médicaments contre la toux…
Le seul traitement spécifique de la grippe est la prise d’antiviraux permettant de réduire la durée et l’intensité des symptômes. Ils doivent être pris rapidement mais leur utilisation reste en général limitée aux sujets à risque en période de circulation du virus A (H1N1).
Chez les personnes qui ne présentent pas de fragilité particulière, l’organisme est capable de combattre efficacement l’infection avec un peu de repos. Les conseils sont donc de rester au lit, boire beaucoup, dégager le nez et soigner la fièvre.

Le vaccin

La meilleure protection contre ce virus reste la vaccination. Le vaccin est donc particulièrement recommandé et gratuit pour les personnes à partir de 65 ans et chez les patients (adultes et enfants) atteints de certaines affections de longue durée comme le diabète, l’asthme, l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance respiratoire, les AVC, la mucoviscidose, le VIH, etc…
Il est nécessaire de renouveler le vaccin tous les ans, car de nouvelles souches de virus de la grippe apparaissent et changent perpétuellement. La meilleure période pour se faire vacciner est du mois d’octobre à la mi-décembre sachant qu’il y a un délai de 15 jours pour que l’organisme produise les anticorps nécessaires.


Contacts:

1
Laisser un message de réponse

1000
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
le plus récent le plus ancien
isabell

ben moi j’en sort tout juste et c’était une carabinée! la prochaine fois j’apliquerais vos conseils en espérant que cela marche ! merci


Contacts: