×
google news

Les talibans appellent à la « décapitation » de mannequins contraires à la loi islamique

Les talibans décapitent des mannequins dans des magasins parce que cela va à l'encontre de la loi islamique et que "couvrir la tête des mannequins ne sera pas suffisant".

Les Talibans décapitent des mannequins

Les talibans décapitent les mannequins dans les magasins parce que cela va à l’encontre de la loi islamique et que « couvrir la tête des mannequins ne suffira pas ».

Les Talibans décapitent des mannequins

Les magasins de la province de Herat ont commencé à couper la tête des mannequins.

Le ministère de la Propagation de la vertu et de la prévention du vice du gouvernement taliban recommande aux vendeurs d’appliquer cette mesure car il considère que les chiffres sont contraires à la loi islamique.

« Nous avons dit aux commerçants que s’ils veulent exposer les vêtements sur les mannequins, ils doivent leur couper la tête, ce qui ne créera pas de problèmes pour exposer les vêtements », a déclaré mardi Shaikh Abdul Aziz, directeur du ministère de la Propagation de la vertu et de la prévention du vice. Nous ne faisons que « conseiller et suggérer aux commerçants de couper les visages des mannequins », a ajouté le responsable du régime taliban, qui a précisé qu’il n’était pas demandé de détruire complètement les mannequins.

Ces nouvelles règles ne s’appliquent qu’aux commerçants de Herat, alors que depuis la chute de l’Afghanistan aux mains des islamistes en août dernier, les silhouettes féminines ont disparu des vitrines dans tout le pays.

Ministère de la promotion de la vertu et de la prévention du vice

Le ministère de la promotion de la vertu et de la prévention du vice était l’une des institutions les plus redoutées du premier gouvernement taliban d’Afghanistan, entre 1996 et 2001. Il était connu pour ses mesures sévères qui confinaient les femmes à la maison, interdisaient de jouer de la musique et punissaient sévèrement tout ce qui était considéré comme étranger à la loi islamique.

Cette puissante institution s’est éteinte après la chute du régime lors de l’invasion américaine, et pendant les 20 années suivantes, elle n’a été qu’un mauvais souvenir pour les Afghans.

Le ministère a été rétabli par les talibans après leur victoire dans la guerre, et son nouveau siège occupe maintenant ce qui était, pendant les deux dernières décennies, le défunt ministère des femmes.

Depuis sa réapparition, les talibans ont conseillé aux chauffeurs de taxi de ne pas transporter les femmes non voilées, ils ont également interdit la diffusion de films « immoraux » et supprimé les visages féminins des vitrines des magasins.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contentsads.com