×
google news

Covid en Europe, l’OMS : « Situation très préoccupante »

L'OMS sur la quatrième vague de Covid en Europe : " Situation très préoccupante ". Des milliers de personnes descendent dans la rue en Autriche pour protester contre les vaccinations obligatoires

Covid-19 hausse Europe
OMS : Covid-19 hausse en Europe

Le nombre d’infections est en hausse en Italie et en Europe. La quatrième vague de Covid inquiète l’OMS, qui qualifie la situation actuelle de « préoccupante« .

Quatrième vague de Covid en Europe, OMS : « Situation préoccupante »

« Alors que nous approchons de la fin de l’année 2021, la situation de Covid-19 à travers l’Europe est profondément préoccupante » : ainsi commence le tweet de Hans Kluge, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Europe, commentant la situation actuelle de la pandémie.

« Mais nous disposons des outils nécessaires pour gérer la transmission du virus, sauver des vies et maintenir les sociétés ouvertes », poursuit M. Kluge.

Covid, OMS : « Nous pouvons tous arrêter l’infection »

Hans Kluge souligne que tous les citoyens européens peuvent contribuer à la lutte contre le Covid : « Nous pouvons tous contribuer à stopper l’infection et sa propagation. Les armes dont nous disposons sont bien connues, mais le directeur régional de l’OMS nous rappelle : « Numéro 1, vaccinez-vous si vous êtes éligible.

Et puis portez un masque dans les lieux bondés, fermés et confinés ; couvrez-vous la bouche en cas de toux et d’éternuement ; maintenez une distance physique ; lavez-vous régulièrement les mains ; ventilez les espaces fermés ».

L’OMS s’inquiète de Covid et des manifestations en Autriche contre les vaccinations obligatoires

Pendant ce temps, la situation en Autriche, l’un des pays européens les plus touchés par cette quatrième vague de Covid, est tendue : après l’annonce de la vaccination obligatoire qui sera introduite en février, des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour protester.

La manifestation, qui s’est tenue à Vienne, a rassemblé des milliers de personnes, emmenées par Hebert Kickl, chef du parti d’extrême droite Fpoe, actuellement infecté par Covid, qui a déclaré que l’Autriche glissait vers une « dictature ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media