×
google news

Le pape François nomme la première femme secrétaire du Vatican

Raffaella Petrini a été nommée par le pape François secrétaire générale du gouvernorat de l'État de la Cité du Vatican.

Le pape François nomme la première femme secrétaire du Vatican

Le pape François a nommé la religieuse franciscaine et politologue Raffaella Petrini secrétaire générale du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican. Elle est la première femme à occuper ce poste, ce qui constitue un pas en avant dans la visibilité du travail des femmes.

Le pape François nomme la première femme secrétaire du Vatican

Raffaella Petrini devient le numéro deux du Vatican après avoir été fonctionnaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Elle est née le 15 janvier 1969 à Rome et appartient à la Congrégation des Sœurs franciscaines de l’Eucharistie.

Elle est titulaire d’un diplôme en sciences politiques de l’université internationale libre de Guido Carli et d’un doctorat de l’université pontificale de San Tommaso d’Aquino, où elle enseigne l’économie du bien-être et la sociologie des processus économiques.

Son travail sera similaire à celui d’un maire adjoint dans un micro-État qui ne compte qu’environ 600 citoyens mais plus de 2 000 employés.

Dans ses nouvelles fonctions, Mme Petrini travaillera main dans la main avec le nouveau gouverneur, l’archevêque espagnol Fernando Vérgez Alzaga, pour superviser les opérations administratives de la Cité du Vatican, où se trouvent les célèbres musées du Vatican, la police, les pompiers et les services de santé.

Elle n’est pas la première femme à être nommée par le pape François au poste de secrétaire au Vatican

Ce n’est pas la première nomination de femmes à des postes importants au Vatican. Autre poste important, celui de la directrice des musées du Vatican, Barbara Jatta, nommée par François en 2016.

Par ailleurs, Alessandra Smerilli, une autre religieuse et enseignante italienne, a été nommée en août secrétaire intérimaire du Dicastère pour le service du développement humain intégral et déléguée de la Commission Covid-19 du Vatican. Il y a quinze jours, le pape a également choisi le professeur allemand Charlotte Kreuter-Kirchhof comme numéro deux du Conseil pour l’économie du Vatican.

La religieuse Nathalie Becquart, numéro deux du Synode des évêques, et la Catalane Núria Calduch-Benages, élue en mars nouvelle secrétaire de la Commission biblique pontificale, font également partie des femmes les plus puissantes. Six femmes font partie de l’organe qui supervise toutes les activités économiques du Vatican.

Le Vatican accorde plus de pouvoir aux femmes avec la nomination de Petrini comme secrétaire

En janvier, le pape a modifié le droit canonique pour permettre aux femmes catholiques de lire la parole de Dieu, d’assister à l’autel et de distribuer la communion pendant la messe. François a institutionnalisé cette mesure pour empêcher les évêques plus conservateurs d’interdire aux femmes de leur diocèse d’exercer ces fonctions.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media