×
google news

Prince William : les milliardaires doivent d’abord sauver la planète

Le père de William, le prince Charles, est également impliqué dans la lutte pour résoudre la crise climatique.

Prince William : les milliardaires doivent d'abord sauver la planète

Le prince William, interviewé par la BBC, a exhorté les milliardaires du monde entier à s’occuper de la situation climatique de la Terre au lieu de s’intéresser aux voyages dans l’espace. Ce discours a été prononcé avant la COP26, qui se tiendra à Glasgow à partir du 31 octobre.

Milliardaires et tourisme spatial

Nous sommes à un moment de l’histoire où le tourisme spatial n’est plus seulement une science-fiction, mais une réalité. Actuellement, seules les grandes riches de la Terre peuvent se permettre ce type de divertissement, en autofinançant leurs voyages.

Nous parlons de William Shatner, le capitaine Kirk de la série historique Star Trek, qui a voyagé mercredi dernier dans l’espace à bord d’une fusée Blue Origin (propriété de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon).

On retrouve dans ce nouveau secteur, Elon Musk, propriétaire de Tesla, et le milliardaire britannique Richard Branson, qui tentent de s’imposer comme des acteurs majeurs du tourisme spatial.

Le Duc de Cambrige les regarde d’un œil critique pendant l’entretien :

« Certains des plus grands cerveaux et esprits de ce monde doivent essayer avant tout de réparer cette planète, pas essayer de trouver le prochain lieu où aller vivre ».

William n’a « absolument aucun intérêt» à aller aussi haut

Le Prince William a été interviewé par la BBC à l’occasion de la remise du prix Earthshot pour les solutions à la crise climatique, créé par son père Charles.

En vue de la conférence de l’ONU sur le climat COP26, le prince a exhorté les riches du monde entier à ne pas s’arrêter aux « belles paroles ».

« Je veux que les choses dont j’ai profité, la vie au grand air, la nature, l’environnement, je veux que ce soit toujours là pour mes enfants, et pas seulement mes enfants, mais les enfants de tout le monde » a-t-il dit.

Il a poursuivi : « Si on ne fait pas attention, on va voler l’avenir de nos enfants à travers ce que l’on fait maintenant ».

« Ce serait un désastre absolu » que George, fils aîné de William, ait à se trouver « là à parler avec vous dans trente ans, à répéter les mêmes choses, parce que d’ici là, il sera trop tard », a ajouté le prince.

Pour le prince William, il n’y a « absolument aucun intérêt» à aller aussi haut.

Le puissants ne « fassent que parler »

Le père de William, le prince Charles, est également impliqué dans la lutte pour résoudre la crise climatique.

Dans une interview avec la BBC, diffusée lundi, il révèle son anxiété face au fait que les puissants qui se réuniront à Glasgow ne « fassent que parler » pendant la COP26, au lieu de prendre des mesures pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media