×
google news

Surveillance accrue du nouveau variant « Mu »

Cette nouvelle forme du virus n'a infecté qu'une centaine de personnes en France.

Reproduction du virus

Après le variant Delta, une nouvelle forme du virus responsable de la Covid a retenu l’attention de l’Organisation Mondiale de la Santé. Le variant colombien, renommé depuis « Mu » d’après une lettre de l’alphabet grec, a été repéré pour la première fois en Amérique Latine au mois de janvier 2021 .

Les observateurs ont depuis remarqué sa progression importante en Colombie, où il a atteint un taux de 30 % de prévalence, ainsi qu’en Equateur et au Costa Rica.

Un nouveau variant dangereux ?

L’OMS a décidé de classer comme « variant à suivre » cette nouvelle forme du virus. Ses effets sont encore insuffisamment connus. Les premiers tests effectués par Public Health England indiquent une efficacité moindre des anticorps générés par l’organisme contre les cellules contaminées par cette version virus après vaccination. L’OMS précise aussi que des tests supplémentaires doivent être effectués, notamment au sujet de la gravité des infections qu’il entraîne et à son degré de résistance contre les vaccins mis au point.

Un variant parmi tant d’autres

La grande majorité des virus connus sont sujets à des mutations. Celui de la COVID 19 ne fait exception. Toutefois, le variant Mu n’est pas considéré comme « préoccupant » comme l’a été le variant Delta. Sa nouvelle catégorie devrait permettre d’en savoir plus sur ses capacités de propagation, les symptômes qu’il entraîne et surtout les traitements qui permettent de l’éliminer.

Présence du variant en France ?

Cette nouvelle forme du virus n’a infecté qu’une centaine de personnes en France. Les autorités sanitaires françaises restent néanmoins en alerte pour contenir cette forme du virus, comme il l’ont fait pour le variant « breton« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media