×
google news

Coronavirus, Wuhan examine les données épidémiques: 1.290 décès de plus

Partager sur Facebook

Plus de 140 000 victimes mondiales de Coronavirus : Wuhan, une épidémie de la maladie, admet 325 cas et près de 1 300 décès non reconnus.

Coronavirus Wuhan décès
Coronavirus Wuhan décès

Aux États-Unis, un nouveau record pour les décès, avec 4 591 décès en 24 heures. Depuis le début de l’urgence, 33 286 personnes sont mortes. 671 mille personnes infectées au total. Des chiffres qui font peur, mais Donald Trump a l’intention de rouvrir le pays. Selon le président américain, en effet, « le pic est passé » et veut assouplir les restrictions imposées pour endiguer la pandémie.

Trump a également déclaré que des enquêtes sont en cours sur la possibilité que le virus « échappé » d’un laboratoire à Wuhan, comme beaucoup le croient. Le renseignement américain et le gouvernement étudient la possibilité que Covid-19 soit né dans le laboratoire de Wuhan (pas sur le marché de la faune) et se propagent par erreur. Pékin rejette toutes les accusations. Selon les autorités chinoises, en fait, il n’y aurait pas de « base scientifique » à ces théories.

Coronavirus, Wuhan examen des chiffres de l’épidémie

Et alors qu’il y a jusqu’à présent plus de 140 000 victimes de Coronavirus dans le monde, une flambée surprise de la maladie qui a mis fin au blocage le 8 avril seulement, elle passe en revue le nombre d’infections et de victimes, avec une augmentation respective de 325 et 1290 unités. Cela soulève des doutes quant aux informations divulguées par la Chine et au nombre réel de l’épidémie.

De Chine vient de nouvelles données sur la pandémie. Il y a 325 infections de plus, ce qui porte le nombre de cas à 50 333. 1 290 décès non enregistrés à ce jour, pour un total de 3 869 personnes décédées. Selon les médias locaux, « l’examen est conforme aux lois et règlements et au principe d’être responsable de l’histoire, des personnes et du défunt ». La controverse sur la fiabilité des informations divulguées par Pékin ne s’arrête pas.

Le premier trimestre 2020 est négatif pour l’économie chinoise, en baisse de 6,8% par rapport à la même période de 2019. Il s’agit de la première baisse du PIB chinois depuis 1992. D’octobre à décembre 2019, cependant, le PIB de la Chine a augmenté de 6 %.


Contacts:
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.