×
google news

Election du Pape : Twitter interdit durant le conclave

Fumée blanche ou Twitter ? L’élection du nouveau pape devrait toujours être annoncée par fumée blanche selon le site Catholic News Service, le Saint-Siège ayant décidé d’interdire l’utilisation de Twitter durant le conclave.

La Chapelle Sixtine à Rome

Comme le veut la tradition, une fumée blanche sort de la chapelle Sixtine une fois le nouveau pape élu.

Si aucun pape n’est élu, c’est une fumée noire qui apparaît aux yeux des fidèles. Mais l’arrivée des réseaux sociaux, particulièrement de Twitter, au sein des instances ecclésiastiques a changé la donne, et le risque de fuite durant le conclave est bel et bien réel.

En conséquence, le Saint-Siège a pris la décision d’interdire aux 117 cardinaux, qui prendront part au vote du prochain pape, l’utilisation des réseaux sociaux.

Le site Catholic News Service explique qu’il sera interdit aux cardinaux d’utiliser les réseaux sociaux ainsi que tout moyen de communication avec le monde extérieur, comme il est d’usage pendant le conclave.

Cette précaution a notamment été prise suite aux tweets envoyés par certains cardinaux qui avaient annoncé sur Twitter la renonciation de Benoît XVI à une vitesse fulgurante. Le Saint-Siège craint que cela se renouvelle avec l’élection du prochain pape.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media