×
google news

Les révélations d’Abdelghani Merah, le frère de Mohamed

Abdelghani Merah, frère de Mohamed

Plusieurs mois après les meurtres de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban, l’affaire Merah prend un nouveau tournant.

Alors que le parquet de Paris a déposé une plainte contre Souad Merah, qui s’est dit « fière de son frère » dans un documentaire diffusé sur M6 le 11 novembre, Abdelghani Merah, frère ainé de Mohammed, a pris la parole dans les médias pour ne plus être associé à sa famille et expliquer pourquoi il a écrit son livre, Mon frère, ce terroriste.

Lundi soir sur BFM TV, Abdelghani Merah et Mohamed Sifaoui, journaliste, étaient donc les invités de Ruth Elkrief et c’est dans cet interview qu’Abdelghani Merah évoque l’environnement familial dans lequel son frère a grandi et dénonce l’antisémitisme de sa famille.

Lors de cet interview, Abdelghani Merah évoque un contexte familial porteur, «Ma mère a toujours dit que les arabes sont nés pour détester les juifs, c’est une phrase que j’ai entendue tout au long de mon enfance» déclare Abdelghani Merah. «Mohamed a baigné dans tout ça » et pour lui « les salafistes n’ont fait que récupérer la bombe prête à exploser. Les salafistes ont été le détonateur ». Abdelghani dénonce aussi son autre frère, Abdelkader, le modèle de Mohamed Merah ainsi que son père qu’il présente comme un trafiquant de drogue dont l’influence sur le jeune salafiste n’a pas été négligeable.

Abdelghani Merah, marié à une femme d’origine juive, confie que celle-ci n’a jamais été acceptée dans sa famille, « Quand ça l’arrangeait, il fallait la traiter de «sale juive» et quand son côté français dérangeait, on disait «sale française» confie-t-il. Ainsi Abdelghani explique que «ce livre est une thérapie» pour se «dissocier de la famille Merah» et ne plus être associé aux «crimes odieux» de son frère. Il dénonce aussi les pressions qu’il a subies avant de pouvoir parler : « Ma mère voulait se lacérer, se suicider devant mon fils pour m’empêcher de parler ».

Concernant sa sœur Souad, Abdelghani Merah avoue avoir voulu la piéger « pour prouver (ses) propos » dit-il et « pour que (sa) famille arrête de nier l’évidence». C’est dans un documentaire diffusé sur M6 dimanche 11 novembre que l’on découvrait avec indignation les propos de Souad filmée en caméra cachée, « Je suis fière de mon frère, il a combattu jusqu’au bout […], je pense du bien de Ben Laden» et «les Juifs, tous ceux qui sont en train de massacrer les musulmans, je les déteste.» dit-elle.

Aujourd’hui Abdelghani Merah s’est totalement coupé de sa famille. Il explique avoir «rejeté en bloc» le racisme et l’antisémitisme d’une famille qui n’est aujourd’hui «plus la sienne».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com