×
google news

Le PSG ne sera pas champion… du fair-play

Un rythme de relégable, voilà ce qu’a vécu le PSG depuis le début de saison quant à sa discipline sur les terrains de Ligue 1. Avec pas moins de 43 cartons jaunes et 5 cartons rouges, le club de la capitale occupe après 20 journées la 19e place du classement du fair-play, établi par la Ligue de football professionnel.

Classement Fair-Play 20e journée de Ligue 1

C’est une certitude : le PSG ne sera pas champion… du fair-play. Si le club de la capitale possède la meilleure attaque (36), la meilleure défense (12) et le meilleur buteur de l’Hexagone avec Zlatan Ibrahimovic (18), il ne peut pas en dire autant de son classement de la discipline, qui le met à l’avant-dernière place après 20 journées disputées… devant Bastia, le cancre de la Ligue 1 avec 53 cartons jaunes et 5 cartons rouges. Forcément, il sera difficile pour le Qatar de mettre en avant tous les investissements effectués depuis plus d’un an avec un tel classement. Qu’importe, diront certains, car le résultat du fair-play n’aura sans doute pas la moindre conséquence sur la seconde partie de saison du PSG, d’autant que l’essentiel, c’est bien le titre de champion de France.

En revanche, il confirme l’emprise physique de la formation de Carlo Ancelotti sur les autres équipes, voire même l’agressivité entrevue sur plusieurs rencontres. Symbole évidemment de ce constat implacable, les quatre avertissements reçus par Zlatan Ibrahimovic, et surtout le rouge infligé à l’attaquant suédois, le 3 novembre dernier contre Saint-Etienne (1-2) après un coup de pied à l’encontre du gardien stéphanois Stéphane Ruffier. Ajoutés à cela les rouges reçus par ses coéquipiers Mamadou Sakho, Ezequiel Lavezzi, Blaise Matuidi et Thiago Motta, et le PSG peut être considéré à juste titre comme une équipe qui n’a pas fait les choses à moitié dans ce domaine depuis le début de saison.

Pourtant, à regarder de plus près les statistiques, Paris n’est pas le club de l’élite à avoir reçu le plus de cartons rouges, puisque la formation parisienne est devancée par Rennes (7) et Lorient (6), tandis que Bastia, Montpellier et Troyes en ont fait autant. Alors, y a-t-il vraiment une logique à voir le PSG aussi mal classé ? Sans doute. En tout cas, le club de la capitale est le seul du haut du tableau à se retrouver en si mauvaise posture dans ce secteur, puisque Lyon est 3e, Nice, 5e, Marseille 6e et Lille 7e. Mais la palme du fair-play revient à Saint-Etienne, seulement 26 cartons jaunes et deux rouges. Les Verts, redescendus de leur piédestal après un excellent début de saison, peuvent y voir le signe d’un manque d’agressivité qui peut avoir un rôle à jouer sur certaines rencontres. Finalement, chacun y trouvera un argument valable pour justifier ce classement.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media