×
google news

France : Le vaccin Moderna n’est plus autorisé pour les doses de rappel

Au début du mois en cours, les pays scandinaves ont décidé de suspendre l’emploi du vaccin pour les moins de 30 ans.

Vaccin-Moderna

La Haute autorité de santé (HAS) a décidé vendredi 15 octobre de suspendre l’injection du vaccin Moderna pour la campagne vaccinale de rappel.

Le vaccin Moderna suspendu pour la campagne de rappel

Se montrant prudent, le régulateur français a décidé de n’autoriser que le vaccin de Pfizer-BioNTech pour cette campagne de rappel.

Cette campagne, pour rappel, est destinée aux personnes âgées de plus de 65 ans, les immunodéprimés et leurs proches, les personnes à risque, (les obèses et les diabétiques), ainsi que les soignants. Le produit développé par Moderna n’a pas été interdit par la HAS « pour ne pas désorganiser la campagne en cours ».

Les raisons de la suspension de Moderna

Quelles sont donc les raisons de cette suspension ? Les risques cardiaques sont avancés comme raison principale de cette suspension. Il existe notamment un risque d’inflation du myocarde ( muscle cardiaque) et du péricarde (membrane recouvrant le cœur). Au début du mois en cours, les pays scandinaves ont décidé de suspendre l’emploi du vaccin pour les moins de 30 ans.

L’Islande, à titre d’exemple, a décidé carrément de suspendre le produit à ARN Messager comme étant dose de rappel. Néanmoins, la HAS relativise dans son communiqué. Elle explique que les risques liés à ce produit « demeurent rares et spontanément résolutifs dans la quasi-totalité des cas ».

En attendant un avis de l’Agence européenne des médicaments sur Moderna

Autre raison qui explique cette décision, l’absence, pour le moment, d’un avis de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Cette dernière devrait se prononcer sur la dose de rappel avec le vaccin du laboratoire américain à la fin du mois d’octobre. Cette agence va « déterminer la population cible … et la quantité de produit nécessaire », a précisé à des médias Dominique Le Guludec, présidente de la HAS.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media