×
google news

Tatouage : encres proscrites en 2022 par l’Union européenne

Des recherches scientifiques ont révélé que des substances injectées dans la peau se transforment en composés aminés susceptibles d’être cancérigènes.

Le tatouage, joli mais pas pour autant sain,

Il y aura un sérieux durcissement des règles sur les peintures de tatouage à partir du 4 janvier 2022. Les experts estiment qu’à long terme, l’encre injectée sous la peau peut entraîner des cancers, des mutations génétiques, des problèmes de reproduction et des allergies.

Tatouage : les risques sont sérieux

Des recherches scientifiques ont révélé que des substances injectées dans la peau se transforment en composés aminés susceptibles d’être cancérigènes. Les signaux d’alarme du système d’alerte rapide RAPEX de l’UE, liés aux substances chimiques contenues dans les mélanges de tatouage, sont également devenus de plus en plus fréquents ces dernières années.

Tatouage : les professionnels voient rouge

Le Syndicat national des artistes tatoueurs (SNAT) considère que l’interdiction des palettes de pigments bleus et verts entraînera une éviction de plus de 60 % des gammes de couleurs présentes à ce jour sur tout le territoire. Il a néanmoins précisé que « La limitation de plusieurs substances est un principe positif en soi, mais les différents experts (chimistes, fabricants, analystes…) sont tous d’accord sur le fait que les seuils sont globalement trop bas, à la fois en termes de cohérence (aucun argument technique propre au tatouage) et de contrôle », selon nos confrères d’Ouest-France.

Tatouage : une mesure mal comprise

Les fabricants ont sous-estimé la situation et négligé les solutions de rechange. Les substituts existent, mais ils sont plus chers que les produits classiques. Les tatoueurs accusent en outre le défaut de communication et de clarification de ladite mesure de la Communauté européenne.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media