×
google news

Le président du Portugal refuse la dépénalisation de l’euthanasie

La dépénalisation de l'euthanasie au Portugal suscite la polémique.

Le président du Portugal refuse la dépénalisation de l'euthanasie

La dépénalisation de l’euthanasie au Portugal suscite la polémique. En effet, le président Marcelo Rebelo de Sousa vient d’officialiser son avis sur cette loi. En effet, le chef d’État du Portugal demande à ce que ce texte reformulé au Parlement soit éclairci avant son amendement.

Le président du Portugal refuse la dépénalisation de l’euthanasie

Le président du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa a commenté le texte sur la dépénalisation de l’euthanasie au pays. En effet, la révision de la loi par le Parlement le pousse à demander une clarification.

Le motif pour recourir à l’euthanasie a été reformulé au Parlement. Ainsi, « une maladie incurable et mortelle » a changé pour « maladie grave ou incurable. Le président du Portugal a aussi relevé le texte contenant « les définitions essentielles pour l’application de la loi définissent la maladie grave ou incurable comme une maladie grave et incurable ». De ce fait, Marcelo Rebelo de Sousa affirme que la loi revue au Parlement comporte des perplexités inattendues.

La dissolution du Portugal dans quelques jours

Comme le Parlement serait dissous prochainement, la revision de la loi liée à la dépénalisation de l’euthanasie au Portugal serait ainsi reportée à la prochaine législature. D’après Isabel Galriça Neto, l’ancienne députée du CDS-PP et médecin, établir une loi bien faite qui ne permet pas les abus est assez compliqué. Affaire à suivre.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
France submergée par la 5e vague : record de cas Covid
Monde

Covid : record de 368 149 infections en France

12 janvier 2022
En ce qui concerne la pandémie de Covid, la France a enregistré un nouveau record de 368 149 cas, tandis qu’au Royaume-Uni, la courbe d’infection est en baisse.
Contents.media