×
google news

Espagne : réseau international de migrants pakistanais démantelé

« Ils voyageaient à bord de cars, de vans ou de camions, dans des conditions dangereuses, passant des journées entières enfermés avec très peu ou aucune nourriture »

Espagne : réseau international de migrants pakistanais démantelé

En Espagne, la police a démantelé un réseau soupçonné de trafic de centaines de migrants pakistanais, qui traversaient illégalement l’Union européenne à bord de camions, dans de dangereuses conditions. 15 personnes ont été arrêtées.

Espagne : police arrête le trafic de migrants provenant de Bosnie-Herzégovine

Europol a déclaré que le trafic international recrutait des migrants pakistanais dans les camps de réfugiés de Bosnie-Herzégovine, qui tentaient de rejoindre l’Espagne ou l’Italie.

« Ils voyageaient à bord de cars, de vans ou de camions, dans des conditions dangereuses, passant des journées entières enfermées avec très peu ou aucune nourriture », a ajouté l’agence européenne, qui a coopéré avec la police espagnole dans cette opération.

Les trafiquants demandaient entre 5 000 et 8 000 euros par migrant pour le voyage.

Le réseau, basé en Espagne, aurait fait passer « au moins 400 migrants » au cours des derniers mois. Le commerce aurait rapporté plus de 2 millions d’euros, selon la police espagnole.

En réalité, cependant, le réseau pourrait avoir existé « depuis plusieurs années, et le nombre de migrants être bien supérieur », dit-elle encore dans son communiqué.

15 trafiquants arrêtés

L’opération, à laquelle ont participé les polices bosniaques, croate, slovène, grecque, italienne, française et roumaine, a permis l‘arrestation de 15 personnes. Parmi eux, 12 ont été arrêtés en Espagne, un en Croatie, un en Slovénie et un en Roumanie. Le meneur a également été arrêté.

Les conditions inhumaines du trafic de migrants

Tout cela est arrivé grâce à l’interception d’un camion en Croatie transportant 77 migrants pakistanais. Ils voyageaient cachés dans une caisse de 8 m2.

« Les migrants, parmi lesquels quatre mineurs, ont voyagé dans des conditions inhumaines, bien trop nombreux pour l’espace et ont été obligés de percer plusieurs trous dans le toit afin de respirer. La police a ainsi estimé qu’il aurait pu se jouer là une tragédie »

Déjà en octobre 2019, un camion contenant les corps de 39 personnes, probablement des Vietnamiens, avait été découvert non loin de Londres. Ce fait avait mis en évidence les risques de la clandestinité et le manque de scrupules des trafiquants.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media