×
google news

Congo, adieu à Ndakasi : le gorille est mort dans les bras d’un ranger

Adieu à Ndakasi, le gorille de montagne connu comme la star du selfie : deuil dans le parc national des Virunga.

Congo, adieu à Ndakasi : le gorille est mort dans les bras d'un ranger

Adieu à Ndakasi : la gorille de montagne star du selfie au Congo s’est éteint dans les bras du garde forestier André Bauma, qui l’avait sauvé quand elle était un petit. Tout le parc des Virunga, dans l’est de la République démocratique du Congo, la pleure.

André a élevé avec amour Ndakasi pendant plus de dix ans. Le gorille était devenu célèbre grâce à un selfie pris par Bauma lui-même en 2019. Elle était devenue l’icône de la lutte contre le braconnage, car elle a été retrouvée accrochée au corps sans vie de sa mère. Elle avait été tuée peu avant par des miliciens.

View this post on Instagram

Une publication partagée par Virunga National Park (@virunganationalpark)

Congo, adieu à Ndakasi : la période de réhabilitation et la mort

Comme le rapporte Le parc national des Virunga après avoir été secouru, Ndakasi a passé une période de réhabilitation dans un centre de secours à Goma.

Elle a ensuite été transférée au Centre Senkwekwe, un établissement qui sert d’orphelinat pour les gorilles du parc. Ndakasi et Ndeze, un autre membre de son espèce, ont été soignés pendant onze ans par le gardien Patrick Sadiki Karabaranga et Bauma lui-même.

120203052 177764507178891 466585698457027031 n

Ndakasi a quitté ce monde le 26 septembre. Dans une note publiée le 5 octobre, le parc a déclaré que son état s’était détérioré. Le parc des Virunga abrite plusieurs espèces d’animaux, notamment des hippopotames, des éléphants et des chimpanzés.

View this post on Instagram

Une publication partagée par Virunga National Park (@virunganationalpark)

Le parc est célèbre pour sa biodiversité, mais aussi pour les nombreux gorilles qui y vivent. Il s’agit de la plus ancienne réserve naturelle du continent africain. Il a été inauguré en 1925 et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

Adieu à Ndakasi : déclarations de Bauma

Dans le communiqué annonçant le décès de Ndakasi, André Bauma a déclaré :

« Je suis fier d’avoir été l’ami de Ndakasi. Je l’aimais quand j’étais enfant et sa personnalité joyeuse me faisait sourire à chaque fois que j’étais en contact avec elle. Elle nous manquera à tous aux Virunga, mais nous serons toujours reconnaissants pour la richesse que Ndakasi a apportée dans nos vies pendant son séjour à Senkwekwe. »

Adieu à Ndakasi : Les groupes armés des Virunga

Outre les animaux, le parc des Virunga abrite également plusieurs milices, les mêmes qui ont tué la mère du pauvre Ndakasi il y a quelque temps. Les miliciens menacent la sécurité des animaux et des gardes forestiers qui travaillent dans la région. Les rangers sont détestés parce qu’ils surveillent en permanence le parc et assurent sa protection, mais les milices elles-mêmes n’hésitent pas à éliminer toute personne susceptible de faire obstacle à leurs plans.

Selon les chiffres publiés par les autorités du parc, 200 gardes forestiers ont été tués par la milice jusqu’à présent.

176049343 925448714933654 1791753015546031467 n

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media