×
google news

Covid-19 : le passeport sanitaire européen entre en vigueur jeudi 1er juillet

Selon les lignes directrices de la Commission européenne, l'utilisation du laissez-passer vert pourrait être étendue aux événements publics tels que les concerts, les théâtres et les festivals.

À partir du jeudi 1er juillet entre en vigueur sur le territoire de l’UE le passeport sanitaire vert (à l’exception de l’Irlande, frappée par un piratage informatique) pour voyager d’un État à l’autre de l’Union. Cependant, la possibilité de l’utiliser également pour des événements culturels publics tels que des concerts, des festivals et des représentations théâtrales fait son chemin, afin de faciliter la réouverture des activités et la relance du secteur culturel du continent.

Passeport sanitaire européen, le feu vert de l’UE pour les concerts, les festivals et les théâtres

La nouvelle de la possibilité d’utiliser le Pass sanitaire vert dans d’autres contextes que celui du voyage a été annoncée ces dernières heures par le commissaire européen à la justice, Didier Reynder, qui a déclaré :

« Le certificat Passeport sanitaire Covid est un outil et nous recommandons à tous les États membres de l’utiliser non seulement pour garantir la liberté de circulation, mais aussi pour d’autres situations, comme pour aller à des concerts, des festivals, au théâtre ou au restaurant.

Reynder a également ajouté que l’utilisation du passeport au niveau communautaire vise à éviter la confusion et la fragmentation lors des différentes réouvertures dans les différents pays.

Toutefois, l’utilisation du Pass vert pour les événements culturels avait déjà été anticipée mardi par la commissaire européenne à la culture Mariya Gabriel : « Nous encourageons le secteur et les États membres à utiliser nos outils tels que le certificat numérique Covid pour faciliter la réouverture. »

Passeport sanitaire de l’UE : lignes directrices actuelles

La possibilité d’utiliser le certificat vert pour permettre l’accès aux événements culturels dans les pays de l’UE était cependant déjà prévue dans les lignes directrices élaborées par la Commission avec les indications pour le redémarrage du secteur de la culture. Dans le texte peut être lu en fait que ceux qui participent aux événements :

« Peut être exigé la preuve de la négativité au test Covid-19, et / ou la preuve de la vaccination, et / ou le diagnostic de la guérison. C’est-à-dire les mêmes conditions que celles sur lesquelles se fonde le passeport vert.

Passeport sanitaire de l’UE, le plan pour les opérateurs culturels

La Commission européenne a également recommandé que les opérateurs culturels soient en possession de :

« Un plan de préparation spécifiant les protocoles d’action en cas de détection de cas de Covid-19 », et pour « s’assurer que les coordonnées du public sont disponibles » en cas de suivi des infections est nécessaire. Les protocoles préconisent également « la vaccination des personnes travaillant dans des contextes culturels afin d’assurer leur protection et celle du public. »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media