×

Brexit, qu’est-ce qui change après la victoire de Boris Johnson?

Partager sur Facebook

Les conservateurs ont obtenu la majorité absolue et la route vers Brexit semble définitivement pavée : quels changements maintenant ?

Brexit, qu'est-ce qui change

Maintenant que les conservateurs ont obtenu la majorité absolue, l’accord pour Brexit, négocié avec Bruxelles en octobre dernier, devrait être rapidement approuvé par le Parlement. Selon l’information, le premier ministre pourrait présenter le texte à Westminster avant Noël pour le premier feu vert. Après les fêtes, en janvier, l’approbation finale est attendue, et beaucoup de gens se demandent : qu’est-ce qui va changer maintenant ? Comment les touristes et les résidents doivent-ils se comporter ?

Brexit : ce qui change

Selon les plans, le Royaume-Uni devrait quitter l’Union européenne le 31 janvier 2020. Pour ceux qui vivent et travaillent déjà à Londres, presque rien ne changera : il suffira de s’enregistrer auprès du ministère de l’Intérieur sur la base du « plan de règlement » pour que des changements significatifs soient enregistrés en Irlande du Nord.

La région sera soumise à un régime différent du reste de la Grande-Bretagne et restera liée au système douanier européen et au marché unique. Pour sa part, Londres versera 40 milliards d’euros à l’UE pour couvrir les engagements déjà pris dans le passé.

Immigration

Avec l’entrée en vigueur de Brexit, le régime de libre circulation entre l’Europe et Londres prendra fin définitivement. La Grande-Bretagne mettra en place une politique d’immigration qui donnera la priorité aux travailleurs qualifiés sur les travailleurs non qualifiés. Cela signifie que les barmen, serveurs, coiffeurs et beaucoup d’autres professionnels devront être en possession d’un contrat de travail avant d’emballer et débarquer à Londres. En outre, ils ne pourront rester que peu de temps (un an au maximum) sans avoir le droit de séjour.

Les médecins, enseignants et autres professions considérés comme qualifiés peuvent obtenir un visa de travail jusqu’à 5 ans et ensuite acquérir la résidence permanente. En ce qui concerne les touristes, tout le monde doit avoir un passeport et un visa électronique.

Les prochaines étapes

Une fois que Brexit sera entré en vigueur, les négociations commenceront pour définir les relations futures entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne. Les scénarios possibles sont innombrables : Johnson pourrait mener une politique basée sur le modèle canadien, ce qui éloignerait inévitablement Londres du reste de l’Union européenne.

Toutefois, il convient également de garder à l’esprit que le Premier ministre n’est pas soumis à des pressions internes et qu’il pourrait donc tenter d’établir, au contraire, une relation étroite avec l‘UE, minimisant ainsi les conséquences négatives possibles sur le plan économique.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche