×
google news

Fiscalité : Apple n’a pas payé d’impôts en 2012 en Angleterre

Comme de nombreuses autres sociétés du numérique en Europe, Apple a usé de techniques d’optimisation fiscale pour échapper à l’impôt en 2012 en Angleterre.

Un Apple store américain

Spécialiste de l’optimisation fiscale à l’international, Apple semble particulièrement l’être en Angleterre, comme le révèle le quotidien Financial Times.

En effet, d’après le célèbre journal britannique, la firme Apple, qui détient trois filiales dans le pays (Apple UK, Apple Europe et Apple Retail UK), n’aurait pas payé le moindre centime d’impôts sur les sociétés dans le pays pour l’année 2012 malgré des profits qui s’élèveraient à près de 80 millions d’euros.

A l’aide de savants montages financiers, la firme à la pomme userait de diverses techniques d’optimisation fiscale en ne payant qu’une taxe portant sur 2% de ses bénéfices réalisés à l’étranger en faisant circuler ses fonds par des pays à la fiscalité plus « souple », autrement appelés paradis fiscaux pour certains d’entre eux.

A titre de comparaison, sur l’année 2011, Apple avait réglé plus de 13 millions d’euros aux services des impôts britanniques. Bien que la firme n’ait pas disparu du pays, il semble que sa fiscalité se soit bel et bien envolée vers d’autres cieux…

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media