×
google news

Cameroun : le père de la famille enlevée raconte son calvaire

Dans une vidéo envoyée par la secte Boko Haram à des journalistes de RFI, Tanguy Moulin-Fournier s’est exprimé sur son enlèvement et les conditions dans lesquelles se trouve sa famille au Cameroun.

Otages français au Cameroun

La date n’a sans doute pas été choisie au hasard.

Presque un mois jour pour jour après avoir été enlevé avec toute sa famille au Cameroun par des terroristes de la secte Boko Haram, Tanguy Moulin-Fournier a parlé au cours d’un enregistrement envoyé à des journalistes.

Récupérée par RFI, la vidéo permet au père de famille de s’exprimer sur les conditions vécues par ses proches depuis leur enlèvement. « Nous sommes détenus depuis 25 jours dans un endroit désertique. Nos conditions de vie sont très dures, notamment pour les enfants », a-t-il concédé. Le 19 février dernier, Tanguy Moulin-Fournier a été enlevé avec son frère, son épouse et ses quatre enfants. « Nous perdons nos forces chaque jour et commençons à être malades. Nous ne tiendrons pas longtemps. »

Face à l’angoisse du discours prononcé, le père de famille en appelle aux autorités, notamment en s’adressant au président camerounais Paul Biya. « Ils nous libéreront si vous libérez les hommes qui ont été arrêtés au Cameroun. » En effet, Boko Haram demande en contrepartie la libération d’islamistes retenus prisonniers au Nigéria.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media