×
google news

Maroc : 2 ans de prison ferme pour un blogueur

Reporter sans frontières (RSF) a dénoncé ce mardi la condamnation par le tribunal de Marrakech d'un jeune blogueur pour "possession et trafic de drogue" jugeant cette accusation de "fallacieuse".

Reporter sans frontières (RSF) a dénoncé ce mardi la condamnation par le tribunal de Marrakech d’un jeune blogueur pour « possession et trafic de drogue » jugeant cette accusation de « fallacieuse ».
« Nous déplorons vivement ce verdict. Les accusations fallacieuses portées contre Mohamed Sokrate semblent être une nouvelle étape dans la campagne contre la liberté d’expression menée par les autorités marocaines, et qui a déjà conduit à l’arrestation et la condamnation de plusieurs blogueurs« , d’après l’ONG.

Mohamed Sokrate, âgé de 30 ans, est un fervent défenseur de la laïcité et des libertés individuelles au Maroc. Il avait notamment pris part aux manifestations lors du « Printemps arabe » de l’an dernier et était un membre actif du mouvement de contestation du « 20 février ».

L’organisation de défense de la liberté de la presse « s’inquiète de la recrudescence de l’utilisation du droit pénal à l’encontre des blogueurs« .

Me Taher Abouzaid, l’avocat du jeune homme, a décidé de faire appel de la décision du tribunal, dénonçant dans le même temps le fait que la Cour avait refusé de recevoir les dépositions de témoins durant l’arrestation du blogueur et de son père.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media