×
google news

La victoire de la Droite en Grèce repousse la sortie du pays de la zone Euro

La Nouvelle Démocratie, le parti de Droite pro européen a recueilli 30,1% des voix, et se retrouvera avec 130 députés au Parlement.

La Nouvelle Démocratie, le parti de Droite pro européen a recueilli 30,1% des voix, et se retrouvera avec 130 députés au Parlement.
Il lui manque une vingtaine de sièges pour détenir la majorité absolue et devra passer une alliance pour atteindre ce seuil.

La Nouvelle Démocratie devance le Syrisa, parti de la gauche radicale, qui a une nouvelle fois largement dominé le Pasok socialiste avec 26,50%.

Le Pasok qui sauve 33 sièges a demandé à Syrisa de former un gouvernement mais ce dernier a la volonté de rester dans l’opposition avec ses 70 sièges et son revue d’une politique de rigueur.

Le prochain premier ministre devrait être le leader de la Nouvelle Démocratie, Samaras. Il a lancé un appel à la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Sa victoire soulage les créanciers internationaux du pays. La bourse de Tokyo, première place financière a réagir à ses résultats grecs, a terminé très largement dans le vert avec un gain de plus de 1% ce matin.

Les ministres des Finances du G7 ont souhaité le maintien de la Grèce dans la zone euro dans un communiqué : « Nous sommes disposés à travailler avec le prochain gouvernement de la Grèce et sommes persuadés qu’il est dans l’intérêt de tous que la Grèce reste dans la zone euro tout en respectant ses engagements ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media