×
google news

L’identification des 350 corps calcinés peine au Honduras

Les médecins légistes du Honduras tentaient d'identifier, jeudi, les 350 corps calcinés des prisonniers ayant péri dans l'incendie de leur prison dans la nuit de lundi à mardi.

Les médecins légistes du Honduras tentaient d’identifier, jeudi, les 350 corps calcinés des prisonniers ayant péri dans l’incendie de leur prison dans la nuit de lundi à mardi.
« Les premiers 115 corps ont été transportés dans des conteneurs réfrigérés dans la nuit de mercredi à jeudi à la morgue de Tegucigalpa, à environ 90 km de la prison de Comayagua, 146 autres dans la matinée et le reste dans la journée de jeudi pour y être identifiés par des équipes techniques », a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Pompeyo Bonilla, dans des propos rapportés par l’AFP.

« Il s’agit d’un processus long, mais nous avons le soutien de pays amis. Des spécialistes, dentistes, légistes sont arrivés du Chili, des Etats-Unis, du Guatemala, du Salvador et d’autres pays », a ajouté la ministre depuis le pénitencier de Comayagua.

Selon elle, le nombre des morts pourrait dépasser les 350, sur les 852 prisonniers et on compte 496 survivants, dont des blessés hospitalisés.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media