×
google news

Hollande : « Françoise Hardy ne sera pas à la rue »

Invité de Des paroles et des Actes hier soir sur France 2, François Hollande a tenu à répondre à Françoise Hardy, qui s'était exprimée dans Paris Match en critiquant les propositions fiscales du candidat socialiste.

Invité de Des paroles et des Actes hier soir sur France 2, François Hollande a tenu à répondre à Françoise Hardy, qui s’était exprimée dans Paris Match en critiquant les propositions fiscales du candidat socialiste.
 » Je vais d’ailleurs être obligée de déménager, de quitter Paris à cause de l’ISF.

Je crois que la plupart des gens ne se rendent pas compte du drame que l’ISF cause aux gens de ma catégorie. Je suis forcée, à pas loin de 70 ans et malade, de vendre mon appartement et de déménager.

Si Hollande passe, je ne suis pas certaine que mon revenu suffira à payer mes impôts. (…) Je paie 40 000 euros d’ISF par an. Si Hollande le multiplie par trois, qu’est-ce que je fais ? Je suis à la rue. « , a déclaré la chanteuse dans l’hebdomadaire.

François Hollande a répliqué : « Si les personnes qui sont à la rue payaient 40 000 euros d’ISF, elles seraient heureuses ces personnes. Il y a des gens qui couchent dehors, dans les tentes, les roulottes, les caravanes. Je veux rassurer Françoise Hardy, l’ISF ne sera pas multiplié par trois puisque je vais revenir exactement au barème qui existait l’année dernière avant qu’il soit baissé par Nicolas Sarkozy. De ce point de vue là, elle ne sera donc pas à la rue ».

Dans le programme du candidat socialiste, il est prévu que les revenus supérieurs à un million d’euros soient taxés à 75%. Plusieurs artistes du show-bizz se sont élevés contre cette mesure : Jamel Debbouze, Patrick Bruel qui a comparé cette mesure à de la « confiscation », plusieurs footballeurs et donc Françoise Hardy…

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media