×
google news

Areva supprime des milliers d’emplois

Le groupe nucléaire français s'apprête à supprimer entre 1000 et 1200 emplois en France via le gel des recrutements et les départs naturels.

Le groupe nucléaire français s’apprête à supprimer entre 1000 et 1200 emplois en France via le gel des recrutements et les départs naturels.

Areva supprime des milliers d'emplois

Areva, qui doit adopter aujourd’hui un plan de redressement stratégique, a demandé la suspension de ses cotations à la Bourse de Paris selon NYSE Euronext et selon le quotidien La Tribune.

Ce plan stratégique prévoit donc de supprimer 1000 postes en France en réduisant le nombre de recrutement ajouté aux départs naturels de ses employés. Si ce plan allait jusqu’à son terme, c’est à dire à l’horizon de 2016, les suppressions d’emploi se chiffrerait à 6000 sur 28 000 rien que pour la France. Suppression que le nouveau patron d’Areva Luc Orsel, avait catégoriquement nié auprès de l’Etat lors de sa rencontre avec le ministre de l’Industrie et du Budget en novembre 2011.

Le géant mondial du nucléaire, détenu à hauteur de 83% par l’Etat, doit faire face à un fort ralentissement de ses activités après des rachats plutôt hasardeux (eolien, mines) et des retards de livraison couteux, comme la construction de l’EPR en Finlande.
Après avoir été recapitalisée en 2010 par l’Etat, Areva connaîtrait de lourdes pertes financières encore cette année, de l’ordre de 1 à 2 milliards selon les analystes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media