×
google news

Squid Game : tout sur le phénomène mondial de la série télévisée Netflix

Le succès du cinéma et de la télévision sud-coréens ne se dément pas : Squid Game est déjà numéro un sur le palmarès Netflix.

SQUID GAME NETFLIX

En quelques semaines, Squid Game, la nouvelle série télévisée de Netflix, a grimpé dans le classement des programmes les plus regardés. Neuf épisodes qui vous laissent pantois et sont désormais sur toutes les lèvres, au centre de nombreux débats grâce à son intrigue intense.

Squid Game : la série TV de Netflix

Squid Game a fait ses débuts sur la célèbre plateforme de streaming le 17 septembre, devenant plus populaire que d‘autres séries titrées telles que Sex Education ou La casa de papel. Réalisée par Hwang Dong-hyuk, cette nouvelle production mélange un peu des Hunger Games avec des films d’horreur cultes tels que Saw – The Riddler. Le résultat est un mélange unique qui cache une critique sociale féroce derrière l’ambiance colorée de la K-pop.

Un succès imprévu et imparable qui va certainement révolutionner les canons de la sérialité future.

L’intrigue

L’histoire se déroule évidemment en Corée du Sud et le personnage principal est Seong Gi-hun. Seong Gi-hun est un homme désespéré dont la vie est en désordre. Il est accro au jeu, vit avec sa mère, qui est très malade, n’a aucune perspective d’avenir et a perdu la garde de sa fille. Pour cette raison, ayant également découvert que son ex-femme est prête à partir pour Los Angeles avec leur fille, il décide d’accepter la proposition d’un inconnu.

L’étranger l’aborde dans le métro après une mauvaise journée, le défie et lui propose un jeu. Seong Gi-hun reçoit une carte de visite de sa part et se retrouve bientôt impliqué dans une folle activité. Transféré dans un lieu inconnu, il découvre qu’il fait partie d’un grand groupe de 455 personnes. Parmi eux, son ami d’enfance Cho Sang-woo, un garçon brillant qui a l’habitude d’escroquer les clients, Kang Sae-byeok et Ali Abdul. Un mystérieux personnage connu sous le nom de Frontman organise le tout.

Tous ses assistants sont vêtus de combinaisons rouges et de masques noirs. Chaque jeu est inspiré de jeux populaires de l’enfance. Cependant, la sanction est mortelle : celui qui perd ou ne respecte pas les règles est tué sur le champ. Les joueurs ont la possibilité de partir, mais ils sont tous tentés par la chance de gagner le jackpot de plus de 46 milliards de wons, soit environ 34 millions d’euros. Très vite, ils commencent à s’entretuer pour le butin, faisant ressortir les côtés les plus sombres de leur nature humaine.

La création de la série

Le créateur de la série est Hwang Dong-hyuk, qui a expliqué que l‘idée lui est venue il y a plus de 10 ans. C’était un long processus créatif, mais il a abouti à une émission déjà appréciée.

« En 2008, je venais de faire mes débuts, et à l’époque je fréquentais beaucoup les magasins de bandes dessinées. Je me suis dit que j’allais écrire une histoire similaire à celle des bandes dessinées en Corée et c’est ainsi qu’en 2009, j’ai terminé ce scénario. »

L’idée initiale était de l’adapter en film. C’est un rêve qui est resté longtemps dans le tiroir, compte tenu de la difficulté de trouver un bailleur de fonds. Pour beaucoup, il s’agissait d’une idée non commerciale, étant donné la complexité de la structure. Le public n’a peut-être pas apprécié le genre. Aujourd’hui, nous savons qu’il y a déjà de nombreux fans dans le monde entier. Les chiffres parlent d’eux-mêmes et confirment ce succès : Squid Game est actuellement numéro un dans 90 pays et devrait être vu par plus de 80 millions d’abonnés dans le monde entier au cours de son premier mois de sortie, ce qui en fait la série la plus regardée de l’histoire de Netflix.

Critique sociale

Cependant, la popularité de cette série controversée ne se limite pas au jeu dangereux et mortel. Squid Game, un peu comme Parasite de son compatriote Bong Joon-ho, critique sévèrement les inégalités économiques de la société. Surtout après qu’il a été révélé qui sont les riches promoteurs du jeu. Il s’agit d’un regard critique et dévastateur sur le monde actuel de la Corée du Sud, sur la façon dont tant de personnes sont poussées au bord du gouffre. Tout ça pour de l’argent : une vérité dévastatrice en Corée du Sud, mais pas seulement. Le créateur lui-même a dit qu’il voulait écrire une histoire qui soit une allégorie de la société capitaliste moderne. Une course extrême, comme la vie.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media