×
google news

Marseille : le fils de José Anigo tué par balles dans sa voiture

Partager sur Facebook
Voiture de police

Jeudi 5 septembre à 15h45, le fils du directeur sportif de l’Olympique de Marseille a été tué de plusieurs balles dans une rue de Marseille.

Adrien Anigo est la quinzième victime d’un règlement de compte dans la ville de Marseille et sa région depuis le début de l’année 2013.

Alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule de location, Adrien Anigo, âgé de 30 ans, a été la cible de malfaiteurs. Les agresseurs circulaient à moto, quand ils se sont arrêtés au niveau de la Twingo noire de la victime et ont mitraillé le véhicule à bout portant, a indiqué le procureur de la République, Brice Robin. Plusieurs étuis ont été trouvés sur place, a-t-il ajouté.

Malgré l’intervention rapide des secours, l’homme touché au niveau de la tête et de la carotide n’a pu être réanimé.

En 2010, Adrien Anigo avait été compromis dans une affaire de braquage d’une bijouterie en 2006 à Vitrolles. Il avait été libéré en 2010 suite à une erreur de procédure.

« La rue a aspiré mon fils, mais ça ne concerne que la justice. Aujourd’hui, ça intéresse qui de dire qu’il a un magasin de sport, une femme et deux enfants ? », se demandait son père, dans Le Journal du dimanche. José Anigo avait d’ailleurs expliqué que « Marseille est une ville qui mange ses enfants ».


Contacts:
3 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Tom Boonen
6 septembre 2013 8 h 01 min

Il ne faut que retenir qu'un pére et une mére ont perdus un enfants. Courage et sincéres condoléances.

Geneviève Moreau
6 septembre 2013 8 h 58 min

Entièrement d'accord !

robert
6 septembre 2013 11 h 27 min

tout a fait d’accord avec vous c’est dur de perdre un enfant mais ses frequentations s’y pretait un peu


Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.