×
google news

Ligue des champions : le PSG peut nourrir des regrets

Le Paris Saint-Germain est éliminé de la Ligue des champions. Mercredi soir, le club parisien a décroché le nul face au FC Barcelone (1-1) sur la pelouse du Camp Nou. Malgré une belle performance, c’est insuffisant pour accéder au tour suivant après le 2-2 de l’aller.

Ligue des Champions

Beaucoup leur promettaient l’enfer en Catalogne, à l’image de ce qu’avait vécu l’AC Milan (4-0) au tour précédent.

Il n’en a rien été. Au contraire, le PSG, tout en sortant de la compétition la tête haute après avoir résisté pendant 90 minutes face au grand Barça, peut se dire qu’il est passé tout près d’éliminer la meilleure équipe du continent. Pendant vingt minutes, ce sont même les joueurs de Carlo Ancelotti qui se sont retrouvés en position de se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des champions.

Privée de Lionel Messi au coup d’envoi, la formation espagnole sera en effet tombée contre une équipe parisienne à la hauteur de l’évènement, loin d’être décomplexée par la grandeur du stade du Camp Nou. Dominateur comme toujours, le Barça a eu toutes les peines du monde à se procurer des occasions franches. C’est d’ailleurs le PSG qui peut regretter de ne pas boucler la première période avec l’avantage à la marque, mais le gardien adverse Valdés s’est montré décisif à plusieurs reprises.

Merci Messi !

Ce n’est que partie remise. A la 50e minute, Ibrahimovic trouve Pastore, qui trompe le portier catalan de près. 1-0 pour le PSG, qualifié à ce moment de la partie. C’est alors que le staff espagnol décide de tenter son va-tout avec l’entrée peu après l’heure de jeu de Lionel Messi, préservé jusque-là en raison d’une douleur à la cuisse droite. L’attaquant argentin ne va mettre que neuf minutes pour faire la différence, le temps d’une percée dans la défense parisienne, d’une remise pour Villa, qui sert ensuite Pedro pour l’égalisation (71e).

Le score ne bougera plus. Grâce à son prodige, le FC Barcelone, en difficulté défensivement et imprécis offensivement, s’en sort et rejoint les demi-finales de la C1 pour la sixième année consécutive. Pour Paris, les regrets ont été à la hauteur de la prestation réussie. « Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé, même si l’on est un peu déçu, a indiqué Salvatore Sirigu après la rencontre. On s’est rendu compte que c’était vraiment possible. On accepte le résultat final. C’est une expérience très positive qui nous servira la saison prochaine. »

Les qualifiés : FC Barcelone, Real Madrid (ESP), Borussia Dortmund, Bayern Munich (ALL)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media